Nouvelles

Des connexions avec l'église colombienne et l'enthousiasme vis-à-vis du Rassemblement de 2015 marquent les réunions

Le dimanche 18 mai 2014, les congrégations des mennonites et des frères en Christ se sont réunies à Bogota pour partager un service religieux. Au nom de ces églises, Peter Stucky (à droite) et Diego Martinez Muñoz (à gauche) ont offert des hamacs colorés au Président de la CMM Danisa Ndlovu ((deuxième à droite) et au Président élu Nelson Kraybill. En retour, Ndlovu a remercié les églises de partager les dons de leadership du secrétaire général de la CMM, César García, avec l'Église mondiale. Photo par Len Rempel
Date de diffusion : 
Vendredi 13 Juin 2014

Soacha, Colombie – les larmes coulaient à flot alors qu’une délégation de visiteurs internationaux de la Conférence Mennonite Mondiale échangeait des histoires et des bénédictions avec les membres d’Iglesia Menonita de la resurrección (église mennonite de la résurrection) à Soacha en Colombie, le 18 mai 2014.

La délégation, composée de membres venant d’environ 18 pays, partait d'un centre de retraite catholique à Fusagasugá, où elle s'était rencontrée pendant cinq jours et se dirigeait vers Bogota. Les réunions ont inclus le Comité exécutif, le Comité des YABs (jeunes anabaptistes), un représentant de chaque commission et certains membres du personnel de la CMM.

Des membres de l’église locale de Soacha ont raconté des histoires à propos de leur ministère aux personnes déplacées par la violence dans leurs communautés. Ils ont chanté. Ils ont dansé. Ils ont partagé de la nourriture avec la délégation dans leur local situé au niveau de la rue et qui s’appelle Comedor pan y vida (littéralement, salle-à-manger ou cafétéria pain et vie).

Ils ont étendu leurs mains pour bénir les visiteurs internationaux qui ont à leur tour raconté leurs histoires résonnant avec celles qu'ils avaient entendues. Rainer Burkhart d'Allemagne a demandé aux membres de la délégation de tendre leurs mains à leur tour dans un geste de bénédiction pendant qu’il priait en allemand, et qu’il était traduit en anglais puis en espagnol.

« Merci beaucoup d’être venus, » s'est exclamé Adaia Bernal, chef de la congrégation de Soacha. « Ne perdez pas le contact avec le cordon ombilical reliant aux communautés de base et qui composent l'église. »

Défi de la mise en réseau

Le perpétuel défi qui consiste à relier les communautés anabaptistes du monde entier était prioritaire sur l'ordre du jour de la réunion du Comité Exécutif. Pour augmenter sa propre capacité à établir des relations à l'échelle mondiale, le Comité a commencé ses réunions avec une séance de formation sur les compétences interculturelles.

Le Comité a accepté deux églises nationales en tant que nouveaux membres de la CMM, l’église des frères en Christ d’Afrique du Sud et  l'Arbeitsgemeinschaft Mennonitischer Brüdergemeinden in Deutschland (Association des Eglises des Frères en Christ Mennonites en Allemagne).

Une fois que cette décision sera confirmée par le Conseil Général de la CMM, le nombre total d’adhérents à la CMM sera de 103 églises nationales dans 57 pays avec environ 1,3 millions de membres baptisés.

L’excitation au sujet du Rassemblement mondiale de 2015 a imprégné les réunions. Le personnel a indiqué que les préparatifs du Rassemblement du 21-26 juillet à Harrisburg en Pennsylvanie avancent bien, et que la participation attendue est de 7 000 à 10 000 personnes. Les inscriptions débuteront mi-août 2014.

 Le secrétaire général de la CMM, César García, reflétait son enthousiasme pour le thème du Rassemblement de 2015 « en marche avec Dieu » (espagnol : caminemos con Dios; Anglais : walking with God) en annonçant que ce thème ainsi que l'histoire de route d'Emmaüs dans Luc 24 serviraient de cadre général pour planification du programme de la CMM pour les six années qui suivront le Rassemblement.

García a déclaré que le thème met l’accent sur le fait que la marche chrétienne est un voyage. « Nous ne sommes pas arrivés au but. Nous sommes dans le processus. Nous n'avons pas encore terminé notre connaissance de Dieu. Nous devons sans cesse être transformés. »

García a également souligné, « nous marchons en communauté. Nous avons besoin les uns des autres pour découvrir la vérité. Nous résistons à la tendance de nous éloigner les uns des autres lorsque nous sommes en désaccord. »

Dimanche de la Fraternité Mondiale et l’opération déjeuner

Pour aider à financer le réseau de son ministère, la CMM demande une contribution « équitable» de la part des églises membres sur chaque continent. Chaque église membre contribue en fonction de sa capacité à donner, celle-ci étant basée sur sa richesse relative et sa taille relative ; cependant, toutes les contributions sont appréciées.

Pour aider les églises membres à atteindre leurs objectifs en matière de « part équitable », la direction de la CMM promeut l'idée d'inviter les membres des congrégations à donner chaque année l'équivalent de ce que coûterait un déjeuner dans leur contexte.

La CMM fait déjà la promotion du Dimanche de la Fraternité Mondiale chaque année en janvier, une invitation pour les églises anabaptistes du monde entier à célébrer la communion mondiale des anabaptistes. Certaines congrégations font déjà un don à la CMM pour le Dimanche de la Fraternité Mondiale.

Qu’il s’agisse de jeûner, de manger ou d’offrir ensemble, le don de la valeur locale d’un déjeuner par chaque membre le jour du Dimanche de la Fraternité Mondiale est une façon simple pour la communauté mondiale de partager ses responsabilités pour sa vie commune.

Communiqué de la CMM par Ron Rempel

 

Geographic representation: 
Latin America and Caribbean

Ajouter un commentaire