Le Comité exécutif approuve le plan d’extension

« Dieu nous a envoyé pour apporter la bonne nouvelle à ceux qui ont le cœur brisé… et pour proclamer l’année de la faveur du Seigneur, » déclare J. Nelson Kraybill, président de la CMM, en citant Ésaïe 61/1-14. Selon lui, « ces 10 derniers mois de COVID-19 ont été déconcertants » mais il fait remarquer que le récit de l’Ancien Testament montre la fidélité de Dieu envers son peuple malgré de grandes difficultés. 

Lors de sa réunion virtuelle du 18 et 19 novembre 2020, le comité exécutif a approuvé l’extension de la structure de la CMM pour qu’elle inclue les réseaux thématiques. Cette troisième séance virtuelle de 2020 a remplacé la réunion présentielle prévue en Colombie britannique (Canada) annulée à cause de la pandémie.

Participation des églises en difficulté

Beaucoup d’églises membres de la CMM souffrent de la faim à cause du chômage, du manque de revenu et de nourriture. En conséquence, les dons émanant des églises membres n’atteignent pas le budget prévu, d’après le responsable des opérations, Len Rempel. « C’est encourageant d’entendre les églises dirent malgré leurs difficultés, qu’elles ont du mal mais qu’elles veulent tout de même apporter comme elles le peuvent à l’Église mondiale. » 

Les revenus de la CMM sont inférieurs à ceux des années précédentes, cependant, à cause de l’annulation de tous les déplacements depuis le mois de mars, les dépenses sont aussi plus basses que les années précédentes. Habituellement, la CMM reçoit près de 40% des dons annuels en novembre et en décembre. 

Le report de l’Assemblée réunie à 2022 se traduit par une année de frais supplémentaire. Len Rempel prévoit que, sans ajustements, l’Assemblée réunie présentera un déficit de 150 000 USD. (Cliquez ici pour voir l’équipe de l’Assemblée.)

Le fonds de solidarité COVID est un nouveau projet qui a permis de récolter environ 400 000 USD en collaboration avec un dizaine d’organisations anabaptistes d’entraide et de mission. Les projets menés par les églises membres ont apporté de l’aide à ceux en manque de nourriture et de produits d’hygiène à cause de la pandémie. (Cliquez ici pour en savoir plus..)

Revisitons l’objection de conscience

Le Comité Exécutif a recommandé une révision plus approfondie d’un document rédigé par la Commission Paix sur l’objection de conscience. Cette déclaration sera soumise à l’approbation du Conseil Général en 2022.

La CMM produit trois sortes de documents officiels : les déclarations, le matériel pédagogique et les lignes directrices – tous ces documents se trouvent dans le Dossier de référence, destiné à l’usage des membres du Conseil Général et du Comité Exécutif. (Cliquez ici pour lire les déclarations et le matériel pédagogique de la CMM.)

Le Comité Exécutif a approuvé les révisions faites au document de référence sur l’assignation d’experts aux Commissions de la CMM.

Collaboration avec les réseaux

GAHN
Un webinar du reseau GAHN

Le processus de délibération sur l’intégration des nouveaux réseaux dans la structure de la CMM a occupé une grande partie des réunions. Les réseaux de Paix, de Santé et d’Éducation élargiraient la structure de la CMM en créant une relation officielle entre leurs organisations membres et la CMM. 

« L'idée de réseaux est cohérente avec notre vision, lancée en 2009, d'une communion mondiale. Les réseaux rassemblent les organisations anabaptistes pour qu'elles partagent leurs expériences et leurs ressources afin d'améliorer leur propre travail », explique César García, secrétaire général de la CMM. À cette époque (2009), le Conseil Général a créé les quatre Commissions pour enrichir l'Église en proposant du matériel et des projets liés à la Diacres, Foi et Vie, Mission et la Paix. Le Conseil Général prévoyait l’agrandissement postérieur de cette structure afin d'y intégrer des réseaux pour relier les spécialistes anabaptistes dans des domaines comme l'éducation ou la santé.

Même si le financement des réseaux est canalisé par la CMM, les réseaux sont chargés de lever leurs propres fonds que ce soit au travers des frais d’adhésion ou de demande de financement externes. Chaque réseau est géré par un coordinateur à mi-temps et chaque réseau a une représentation auprès d’une Commission.

Deux des réseaux font déjà partie intégrante de la structure de la CMM par le biais de la Commission Mission. La Fraternité Missionnaire Mondiale (GMF) rassemble 71 membres parmi les organisations des églises anabaptistes qui font de l’évangélisation, ainsi que du travail social et humanitaire. Le Réseau Anabaptiste Mondial d’Entraide (GASN) est composé de 57 membres parmi les projets d’église et les organisations qui cherchent à mettre en pratique l’évangile holistique de Jésus-Christ et la mission de l’Église par des ministères d’entraide et de service.  

« Cette proposition est en accord avec le mode de fonctionnement de la CMM – du bas vers le haut, » selon Carlos Martínez-García, représentant pour l’Amérique latine. « Cela permet aux experts de ces organisations de partager leurs dons avec la famille mondiale. » 

« Cela augmente notre capacité de travail, » déclare Lisa Carr-Pries, tout en avertissant des risques de s’atteler à une tâche trop lourde. 

La proposition d’addition des réseaux d’Éducation (GAPSEN et GAHEN), de Santé (GAHN) et Paix (GAPN) a été approuvée bien que certains membres du Comité exécutif aient exprimé des réserves. Le Conseil Général se penchera sur cette proposition en 2022. Si elle est approuvée, les réseaux seront évalués en 2021 pour le renouvellement de leur statut. 

Selon Nelson Kraybill : « Étendre la taille et la complexité de la structure de la CMM présente des risques. Cependant, ces réseaux sont déjà en marche. Nous sommes ravis qu’ils puissent collaborer avec la CMM. »

You may also be interested in:

Executive Committee 2019

MWC charts course for future operations

Report de l’Assemblée, prolongement des mandats, décisions financières « Comme les Israélites dans le désert (livre des Nombres), nous cheminons... Read More

Creation care and baptism report approved at Executive Committee meetings

La Conférence Mennonite Mondiale va nommer un groupe de travail sur la protection de la création pour sensibiliser et proposer des actions à l’église... Read More

Comments: