De l’enseignement des mathématiques à la multiplication des églises

Remise de diplômes scolaires, conférences d’église, sensibilisation à la criminalité et réunions de prière : c’est dans le bâtiment de notre église que tout cela a lieu, avec la participation des églises locales de différentes dénominations. Nous avons de nombreuses occasions d’être artisans de paix dans notre région en travaillant aux côtés d’autres églises pour répandre l’Évangile.

Mon histoire

Après avoir quitté le Zimbabwe pour l’Afrique du Sud en 2001 (afin d’y poursuivre des études à l’Université de Johannesburg) je suis devenu professeur de mathématiques, d’histoire et de psychologie dans le secondaire. Mais l’Église Frères en Christ de Hillbrow (BIC), qui connaissait des problèmes avec ses responsables, m’a appelé à être son pasteur en 2002.

Nous avons organisé de nombreux ateliers et séminaires sur le leadership, et les problèmes se sont apaisés.

Début 2008, l’église m’a engagé comme pasteur à plein temps de la branche BIC de Hillbrow. Lorsque les églises Frères en Christ d’Afrique du Sud ont formé une union en 2011, j’ai été élu évêque.

Nous avons alors commencé à travailler avec d’autres dénominations afin de prêcher l’évangile de Jésus-Christ autour de Hillbrow, Yeoville, Berea et le centre de Johannesburg.

Débuts du ministère interconfessionnel

Nous avons formé un groupe interconfessionnel de quatre églises, dont Hillbrow (BIC), les ministères Rock of Ages et ceux de la Délivrance Complète de l’Église de Dieu.

Nous avons parrainé de grands événements communs, des réveils et des ministères de sensibilisation à Hillbrow et dans les environs.

Avec la collaboration des services de police sud-africains (SAPS), nous avons organisé des marches très réussies autour de Hillbrow contre la drogue et la criminalité. Nous avons aussi participé à des programmes de sensibilisation à la criminalité en partenariat avec les services de police sud-africains (SAPS) au poste de police de Hillbrow.

Notre bâtiment est aussi un bureau de vote, ce qui en a fait une église de la communauté.

Des réunions fraternelles de pasteurs et des nuits de prières ont lieu dans nos locaux, principalement parce que nous sommes la seule église de la région à avoir un bâtiment.

Les écoles élémentaires et maternelles louent nos locaux pour les remises de diplôme et des réunions de parents. Différentes dénominations les louent aussi pour leurs conférences et leurs réunions pour un coût minime (participation aux frais d’eau et l’électricité).

Les réunions de la communauté ont lieu gratuitement dans notre bâtiment.

Les jeunes des églises BIC, Église de Dieu et Rock of Ages se réunissent de temps en temps pour des cultes spéciaux et des vigiles.

Travail pour la paix

De 2011 à aujourd’hui, des jeunes de 14 églises ont créé la Rainbow Soccer Christian League (Ligue chrétienne de football de l’Arc-en-Ciel). Cette ligue est composée de membres d’églises Frères en Christ, des Assemblées de Dieu, de la Mission de foi apostolique, de l’Armée du Salut, des Ministères de la foi en Dieu (FIG) et Ministères Foi et Feu. Le football a rapproché les églises, c’est un outil efficace pour gagner des âmes.

Après m’être présenté au commandant du poste de police de Hillbrow, il m’a demandé de venir m’adresser aux policiers et aux policières. En tant que pacificateurs, nous apportons ainsi une contribution aux communautés que nous servons.

Avec d’autres églises, nous avons écrit des articles sur les attaques xénophobes et sur d’autres problèmes sociaux. Cela a fait connaître notre travail pour la paix dans la région.

Nous avons également travaillé avec la communauté zimbabwéenne d’Afrique du Sud pour sensibiliser les résidents et les membres de l’église à la criminalité. L’église s’est associée à des ONG pour lutter contre la dépression et les traumatismes chez les garçons et les hommes. Et Hillbrow a invité d’autres églises à se joindre à elle pour mettre en place un programme de soupe populaire pour nourrir les sans-abris de notre quartier.

Enfin, la BICC vient de demander son adhésion au Conseil des Églises d’Afrique du Sud. Ce sera bien utile pour apporter l’évangile de Jésus-Christ à travers tout le pays.

—Benedict Ndlovu est pasteur de l’église Frères en Christ d’Hillbrow (BIC), Johannesburg (Afrique du Sud). Il représente l’église BIC au Conseil général de la CMM.

 

Cet article est paru pour la première fois dans le numéro d’avril 2020 de Courier/Correo/Courrier. Cliquez ici pour lire d'autres articles de ce dossier.

You may also be interested in:

Building paths with those who are different

L’impératif œcuménique se base sur la prière de Jésus à Gethsémané. Il a déclaré sans équivoque que les chrétiens doivent s’aimer lorsque, durant les heures de la passion, il pria Dieu pour ses disciples afin « qu’ils soient un pour que le monde croie » (Jean 17/21). Cette prière interpelle les chrétiens en général et, bien sûr, les anabaptistes en particulier.Read More

Grace at the heart of our witness

Les premiers anabaptistes ont quitté de gré ou de force les monastères et les congrégations religieuses de l’église catholique romaine. Mais les anabaptistes ont conservé cet idéal très monastique : il est possible – essentiel même – pour les chrétiens de prendre au sérieux le Sermon sur la Montagne (Matthieu 5-6) et d’autres enseignements du Nouveau Testament concernant l’éthique, la non-violence, la communauté et la sainteté. Je me réjouis de ce que mennonites, catholiques, luthériens, réformés et d’autres chrétiens trouvent souvent aujourd’hui des moyens de communier et de collaborer en tant que sœurs et frères en Christ.Read More

La credibilidad de Jesús

Notre relation avec les autres églises a un impact direct sur notre témoignage missionnaire. C’est une des raisons (parmi bien d’autres) pour lesquelles la CMM entre en dialogue avec des chrétiens d’autres traditions. Que Jésus soit crédible est plus important pour nous que notre fierté par rapport à la doctrine, l’éthique ou le martyre.Read More

Comments: