Des mennonites au cœur de la pandémie de COVID-19 à Kudus agissent

Alors que le monde fait face à la pandémie de COVID-19, la communauté mennonite de Kudus, en Java centrale, Indonésie, travaille main dans la main avec les autorités locales pour atténuer les risques et la propagation des cas de COVID-19 dans Kudus, ville de plus de 800 000 habitants.

L’hôpital Mardi Rahayu a été construit en 1969 par des membres de la paroisse Gereja Kristen Muria Indonesia (GKMI) de Kudus après qu’ils aient, pendant cinq ans, tenu une clinique à côté du bâtiment de l’église. L’hôpital traite les cas de COVID-19 depuis le 20 mars 2020.

« Les installations de l’hôpital ont fait l’objet de quelques améliorations : l’ajout des lits, dont quatre équipés de respirateurs, » explique le directeur général, le Dr Pujianto. « Nous avons aussi renforcé les procédures de lavage de mains et d’hygiène, interdit les visites, formé le personnel sur la manière de trier les patients avant leur entrée dans le service, traité les cas suspects et confirmés de COVID-19, et nous avons séparé les patients dans des chambres individuelles, sans frais supplémentaires, pour éviter la contagion. »

2020-04-22-Rina Ristanami-Mardi-Rahayu-2

« C’est une période éprouvante pour nous tous, physiquement et émotionnellement », Rina Ristanami, membre de Gereja Injili Tanah Jawa (GITJ) employée à l’hôpital. « Le coronavirus se propage si rapidement et nous apprenons en faisant comment gérer les patients depuis leur entrée à l’hôpital jusqu’à leur sortie. Souvent, nous ne savons pas si un patient est atteint de COVID-19 avant plusieurs jours. »

L’hôpital doit également faire attention au matériel de protection. Les masques N95, les gants et les combinaisons de protection sont rares. « Nous sommes reconnaissants envers les individus et les organisations qui ont fait don d’équipements de protection, des désinfectants, de repas ou de petits cadeaux. Nous savons que nos frères et sœurs prient pour notre santé et notre sécurité. Cela nous donne la force de continuer », explique Rina Ristanami.

Confinement à l’hôtel

parfois même parce que certains occultent leurs symptômes, les soignants sont très exposés. On effectue actuellement des tests rapides d’anticorps au SARS CoV2. A compter du 3 mai 2020, il avait 13 cas confirmés de COVID-19 parmi les membres du personnel de l’hôpital Mardi Rahayu. Les individus concernés ont été confinés dans deux hôtels jusqu’à ce qu’ils reçoivent les résultats de test sur écouvillon. L’un des hôtels est géré par un mennonite, Tris Suyitno de GKMI Kudus.

 

2020-05-03-Mardi Rahayu Hospital-1

personnes. En passant la quarantaine dans notre hôtel, chaque personne a un espace de vie dédié et n’a pas à se soucier des repas, de la connexion Internet ou de la transmettre le virus aux membres de sa famille. »

Au départ, Tris Suyitno était préoccupé par l’exposition de son personnel et de sa famille au virus. « Mais ce ne serait pas juste de rester les bras croisés et de ne pas offrir nos chambres alors que le personnel a besoin de travailler et que l’État manque cruellement de lieux de confinement en dehors des hôpitaux. »

En outre, les églises mennonites de Kudus distribuent des repas et des denrées alimentaires à bas prix à ceux qui n’ont ni revenu ni épargne.

Selon Pujianto, « les autorités municipales, le gouvernement provincial, les organisations caritatives, les entreprises et la communauté de croyants travaillent ensemble pour gérer la situation. S’il vous plaît, soutenez-nous en priant pour la santé des soignants et celle des travailleurs des secteurs essentiels et pour que les gens respectent les instructions du gouvernement pour minimiser la propagation du virus. »

—Communiqué de la Conférence Mennonite Mondiale

 

You may also be interested in:

MWC responds to COVID-19

Le Fonds de Partage de l’Église Mondiale de la CMM se mobilise contre la pandémie Loin d’être un élément égaliseur, la pandémie de COVID-19 expose au... Read More

Meet your hosts for Indonesia 2021

En juillet 2009, des responsables de l’Église mennonite d’Indonésie se sont retrouvés en pleine conversation à l’extérieur d’un dortoir à Asunción au... Read More

Comments: