Méditations bibliques écrites par des femmes pour les femmes

Face aux difficultés liées à la pandémie, « nous pouvions rester dans l’attente, rongées par la peur de ce que nous voyions autour de nous, ou bien, nous pouvions profiter d’avoir un peu plus de temps pour le mettre à profit en étant créatives et productives, » déclare Mary Cano (Honduras), la co-coordinatrice de MTAL.

Le groupe MTAL – Femmes Faiseuses de Théologies en Amérique Latine (Movimiento de Mujeres Anabautistas Haciendo Teología desde América Latina) a choisi la seconde option. Dans leurs conversations sur un groupe WhatsApp, les femmes de MTAL ont constaté qu’il n’existait pas de recueil de médiations bibliques en espagnol qui soit écrit par des femmes pour les femmes. Isabel Salamone (Argentine), Karen Flores (Honduras), Llansee Dueñas (Honduras) et Ruhama Pedroza (Mexique) ont donc décidé de créer un recueil de textes contenant des médiations quotidiennes pour toute l’année, en tenant compte des thématiques du calendrier chrétien et des jours de fête internationaux. 

Elles ont présenté leur idée aux responsables de MTAL qui ont demandé à la Commission Éducation et Publications, coordonnée par Olga Piedrasanta, d’accompagner le projet. 

Théologie dans la diversité

MTAL devo designer
Yessenia Quintana

Suite à l’appel lancé sur le groupe WhatsApp de MTAL, 232 femmes anabaptistes de 21 pays d’Amérique latine (plus quelques contributrices des États-Unis) ont accepté d’écrire leurs réflexions pour le recueil. « Ces sont des femmes qui ont des capacités et des dons différents, des bases théologiques et des expériences pastorales différentes que ce soit dans l’église ou dans leur vie professionnelle, » explique Ángela Opimi (Bolivie), co-coordinatrice de MTAL.   

« Alors que nous venons toutes de cultures et de pays différents, nous nous sommes unies pour écrire des textes qui motivent les autres sur leur chemin spirituel, chacune à partir de sa propre expérience, de son vécu et de son cheminement avec Christ. »  

Le travail théologique de ces femmes est ancré dans leurs vies quotidiennes. Olga Piedrasanta, la coordinatrice de la Commission Éducation et Publication, explique : « Nous faisons de la théologie dans le lieu et le moment dans lequel nous nous trouvons, y compris dans la cuisine en coupant des tomates. »

Ce recueil de réflexions bibliques en espagnol met en évidence la diversité de l’Amérique latine : certains textes ont été écrits en kekchi (langue autochtone du Guatemala) et en portugais (d’auteures brésiliennes) puis traduits en espagnol.

Les auteures proviennent de différentes unions d’églises. Par exemple, des membres des trois unions d’églises membres de la CMM en Colombie (l’Église Mennonite, l’Église Frères Mennonites et l’Église des Frères en Christ) ont contribué à l’ouvrage.

Selon Marisol Arriaga (Mexique), représentante de MTAL, un des objectifs de cet ouvrage de femmes pour les femmes est d’« orienter l’analyse et la réflexion biblique dans une perspective de foi chrétienne, anabaptiste-mennonite tout en abordant un ensemble de thématiques de la vie quotidienne des femmes d’aujourd’hui, de leurs familles et de leurs communautés. »   

Unies dans les moments difficiles

« Les femmes ont besoin d’être unies dans les moments difficiles pour nous entraider et soutenir nos familles et nos paroisses avec l’aide de Dieu, » écrit Yeranis Valdez, auteure péruvienne. « Cet ouvrage s’adresse à toutes les femmes de nos églises, de nos quartiers, de nos projets associatifs et de nos zones d’influences. »

Selon Lenny Chavez, auteure bolivienne, « il faut, plus que jamais, chercher la main du Seigneur et nous soutenir les unes les autres ! »

Face aux difficultés liées à la pandémie, Modesta Pereira, auteure paraguayenne, affirme que les méditations bibliques nous aident à « nous sentir accompagnées malgré la distance ».

Contributions bénévoles

L’équipe éditoriale composée de dix femmes a reçu le soutien de la Commission Éducation et Publications dans laquelle toutes les régions sont représentées (Mexique, Amérique centrale, Andes, Cône Sud). Elle a établi un calendrier, démarché les auteures, révisé les propositions et édité les textes.   

Parmi les auteures, on trouve des responsables de longue date de MTAL, tout comme des nouveaux membres d’églises. 

« Toutes ont écrit gratuitement et avec beaucoup d’enthousiasme, dans un esprit de service, » explique Esther Bornes, coordinatrice régionale de MTAL du Cône Sud.

Dulce Gutiérrez, Rut Bergen et Yessenia Quintana (Mexique) ont fait la mise en page et le la conception graphique.

Ce recueil de méditations bibliques est disponible gratuitement en PDF et en version audio. Vous le trouverez à Biblioteca Anabautista – cependant, beaucoup de femmes l’ont reçu par leurs réseaux personnels par email, whatsapp ou par les réseaux sociaux. Dans certains cas, le livre a été imprimé et distribué contre une somme modique pour couvrir les frais.

« Nous sommes très reconnaissantes à Dieu de nous avoir poussées à relever le défi de cette tâche osée, » dit Mary Cano. « Nous sommes contentes de voir l’accueil chaleureux qui a été fait à cette publication. »

« Nous croyons que, comme le dit la Parole de Dieu, il y un temps pour tout. Le confinement dû à la pandémie de coronavirus était le moment idéal pour réaliser ce rêve, » témoigne Olga Piedrasanta.

Mais c’est bien plus qu’un rêve en temps de pandémie : les femmes sont motivées pour répéter cette initiative en 2022 en espérant pouvoir également publier une traduction anglaise du texte.  

Pays représentés

 

  • Argentine
  • Belize
  • Bolivie
  • Brésil
  • Chili
  • Colombie 
  • Costa Rica 
  • Cuba
  • Équateur
  • États-Unis
  • Guatemala
  • Honduras
  • Le Salvador
  • Mexique 
  • Nicaragua 
  • Panama
  • Paraguay
  • Pérou
  • Porto Rico 
  • Uruguay
  • Venezuela

Links on this page:

You may also be interested in:

The Holy Spirit transforms women at MTAL retreat

« C’est ce qui nous a permis, avec l’aide de l’Esprit de Dieu, à ouvrir et à libérer nos cœurs des blocages ou de situations qui nous empêchent d’... Read More

Comments: