Nouvelles

Comité Exécutif de la CMM : planification du Rassemblement et gestion de l’expansion de la CMM

Pendant sa réunion à Akron, en mai 2013, le Comité Exécutif de la CMM a planté un arbre sur la pelouse de ‘Welcoming Place’ (Comité Central Mennonite). Tour à tour (à partir de la gauche), Cisca Mawangu Ibanda (RD Congo), Ron Penner (Canada) et Adi Walujo (Indonésie) ont mis de la terre autour du tronc. Photo : Janet Plenert
Date de diffusion : 
Vendredi 7 Juin 2013

Akron, Pennsylvanie, Etats-Unis - Ils ont visité le site du prochain Rassemblement mondial et ont imaginé notre famille spirituelle mondiale rassemblée et louant Dieu dans ce lieu. Ils ont exploré les moyens d'accroître les revenus de la CMM, mouvement mondial en expansion. C’était quelques-unes des tâches des membres du Comité Exécutif de la CMM réunies sur place du 23 au 28 mai.

Le prochain Rassemblement mondial - le 16e – se tiendra au Champ de Foire d’Harrisburg, Pennsylvanie, Etats-Unis, du 21 au 26 juillet 2015. Les organisateurs s’attendent à recevoir environ 6000 personnes, et le site peut en accueillir 11 000. Ils auront une meilleure idée des chiffres lorsque les inscriptions commenceront en juin ou juillet 2014.

En marche avec Dieu’ est le thème retenu pour le Rassemblement, après d’intenses discussions. Un petit groupe de travail avait proposé ‘Marcher à la lumière de Dieu’. Certains appréciaient le langage biblique, tiré d'Isaïe. D'autres considéraient que l’expression ‘la lumière de Dieu’ était du ‘vocabulaire d’initié’ et voulaient un thème parlant aux personnes à l'intérieur comme à l'extérieur des églises. Une autre suggestion mettait l'accent sur l'unité et la diversité : ‘De nombreux membres, un seul corps’ ou ‘De nombreux clans, une seule tribu’.

Le Comité Exécutif a nommé les membres du Comité de Supervision du Programme du Rassemblement 2015 (voir autre article). Il a aussi pris connaissance des projets concernant le Sommet Mondial de la Jeunesse - pour les jeunes de 18 ans et plus - qui aura lieu du 17 au 19 juillet 2015 au Messiah College près de Harrisburg.

Accroissement de la capacité de mise en réseau

Une indication de la croissance de la CMM est la participation, depuis 2010, de représentants des commissions lors des réunions du Comité Exécutif. En outre, cette année, des candidats à des postes de représentation continentale sont venus aux réunions. Ces structures sont mises en place pour aider la CMM à être plus qu'un rassemblement mondial tous les six ans.

Les responsables des quatre commissions de la CMM - Diacres, Foi et Vie, Mission, et Paix - ont parlé de la façon d'accompagner les Églises membres dans les moments difficiles et d’aider la communauté mondiale de la CMM à renforcer son identité anabaptiste. Ils projettent d’ajouter de nouveaux livres au Rayon de Littérature Mondiale Anabaptiste. Ils ont aussi discuté de leurs relations avec les réseaux missionnaires et d’entraide existants, et d’un nombre croissant d'autres réseaux - par exemple, d'éducation et de santé - qui voudraient se connecter avec la CMM.

Le secrétaire de chaque commission travaille à temps partiel (moins d'un jour par semaine). Le reste du travail est effectué par des bénévoles. Les commissions se sont réunies une seule fois depuis leur création en 2009. Elles espèrent se rencontrer une fois encore avant le Rassemblement de 2015, mais les fonds sont limités.

Les caucus continentaux projettent d’engager du personnel à temps partiel afin de pouvoir entrer en contact avec les églises sur leurs régions continentales respectives. À ce stade, un poste à mi-temps est occupé par Lynn Roth de Harrisonburg, Virginie, pour développer des liens avec les membres de la CMM d’Amérique du Nord.

Des candidats pour un temps partiel (un jour par semaine) comme représentants de l'Europe et d’Asie/Pacifique étaient également présents à la réunion. La répartition géographique des églises en Asie/Pacifique nécessite un poste à temps partiel dans chacune des trois régions de cette zone.

César García, le secrétaire général, espère qu’il y aura des représentant continentaux pour l'Europe et l'Asie/Pacifique d'ici fin 2013 - si des fonds peuvent être trouvés. Il aimerait qu’il y en ait en Afrique en 2014 et en Amérique latine en 2015.

L’idée d’un déjeuner par an

« Une excellente voiture, mais peu de carburant ». C'est ainsi que le trésorier, Ernst Bergen, a décrit la situation actuelle de la CMM. Il a fait l'éloge des qualifications du personnel, des commissions et du Comité des Jeunes Anabaptistes. « Mais tous ces groupes ne peuvent pas travailler comme ils le voudraient, parce qu'ils manquent d'argent ».

La CMM a préparé un ‘budget Opportunités’ pour identifier les coûts dus à l’augmentation de sa capacité de mise en réseau, par le biais d'initiatives telles que du personnel continental et des activités supplémentaires des commissions. Cependant, jusqu'à ce que des fonds additionnels soient trouvés, la CMM s'est engagé à équilibrer le budget et les plans ‘Opportunités’ ne seront pas mis en œuvre.

En réponse aux difficultés financières, le Comité Exécutif a fait un premier pas en revoyant la formule de Part Équitable qui vise à couvrir le budget d'exploitation et le Fonds de Voyage - environ 985 000 USD par an. Selon les rapports, cependant, seulement environ 25 % de ce montant est versé, car toutes les unions d’églises ne paient pas le montant demandé.

D’autres sources de revenu pour le budget d'exploitation proviennent d’individus, d’entreprises et de paroisses. En outre, la CMM doit financer un certain nombre de fonds restreints tels que le Fonds du Rassemblement, le Fonds de Partage de l'Église Mondiale et le Fonds du Sommet Mondial de la Jeunesse.

« Personne n'est pauvre au point de ne pouvoir donner l'équivalent d'un repas par an », a remarqué César García. Si cela était fait, a t-il ajouté, l'objectif budgétaire pourrait être atteint. L'idée a été reprise, et il a été suggéré d’inviter les assemblées locales à organiser des repas en commun et à demander aux personnes de contribuer l'équivalent du coût d'un déjeuner, calculé pour chaque pays.

Le personnel a été invité à réfléchir davantage à l’idée d’un ‘repas par an’ et à faire des suggestions. On leur a aussi demandé d'imaginer comment la formule de Part Équitable pourrait être plus efficace. Les modifications de financement n’entreront pas en vigueur avant 2016.

Le Comité exécutif a aussi :

  • confirmé la nomination de Rodrigo Pedroza García (Mexique) en tant que nouveau président du Comité des Jeunes Anabaptistes, en remplacement de Kristina Toews, qui est maintenant responsable de la communication internet au bureau de la CMM à Bogotá (Colombie) ; elle a été remplacée en tant que représentante nord-américaine du Comité YABs par Lani Prunés de Philadelphie, Pennsylvanie ;
  • demandé au Caucus Asie de préparer les documents concernant le Dimanche de la Fraternité Mondiale, autour du 21 janvier 2014, date anniversaire du premier baptême anabaptiste à Zurich (Suisse) en 1525 ;
  • décidé de créer un groupe de travail qui proposera des idées pour célébrer son 100e anniversaire et le 500e anniversaire du premier baptême anabaptiste, en 2025 ; ce groupe réfléchira aussi à la manière dont la CMM pourrait participer à d'autres anniversaires d’Églises dans les 10 ans précédant 2025, par exemple le 500e anniversaire de la Réforme luthérienne en 2017 ;
  • planté un arbre sur la pelouse de ‘Welcoming Place’ (Comité Central Mennonite) à Akron,;
  • visité de nombreuses assemblées locales mennonites et Frères en Christ des environs de Lancaster, le dimanche 25 mai.

Communiqué de presse de Ron Rempel, responsable de la communication

La Conférence Mennonite Mondiale est une communion (koinonia) d’églises anabaptistes formant une communauté mondiale spirituelle autour de la communion fraternelle, de la prière, de l’entraide et du témoignage. La CMM compte 101 unions d’églises mennonites et Frères en Christ et 1,3 million de membres baptisés.

Ajouter un commentaire