Nouvelles

La CMM réagit à l’élection du Pape François

Henk Stenvers (left) et Rainer Burkart
Date de diffusion : 
Jeudi 28 Mars 2013

Bogota, Colombie- Suite à l’élection du Cardinal argentin Jorge Bergoglio en tant que Pape François le 13 mars dernier, la Conférence Mennonite Mondiale a issu une lettre de félicitations et a envoyé à Rome deux de ses responsables pour assister aux services d’inauguration du 19 et 20 mars.

Le 14 mars, dans une lettre adressée au Conseil Pontifical pour la Promotion de l’Unité des Chrétiens (CPPUC), César García, Secrétaire Général de la CMM a écrit : « Il ne fait aucun doute que le ministère de François, premier Pape Latino-Américain et premier Jésuite, apportera un nouvel élan à nos relations. »

García a aussi avoué qu’il pense que les dialogues que la CMM a eu avec l’Eglise Catholique dans le passé « créeront d’importants espaces pour nos églises sous le pontificat du Pape François. » García fait référence au dialogue Mennonite-Catholique de 1998-2003 qui a donné naissance au rapport joint « appelés à faire œuvre de la paix. » Il fait aussi référence au récent dialogue trilatéral sur le baptême entre les Catholiques, les Mennonites et les Luthériens qui a débuté en décembre 2012.

« Soyez assurés de notre amour et de nos prières pour votre églises en ces jours de transition mémorable » a écrit García. Il a ajouté « partageant la même origine latino-américaine, j’ai été tout particulièrement touché par l’attitude de François lorsqu’il s’est incliné devant la foule après avoir demandé une prière aux nombreuses personnes venues l’accueillir… L’humilité de son attitude fut une bénédiction spéciale pour moi en tant que latino-américain. »

Rainer Burkart d’Allemagne et Henk Stenvers des Pays-Bas ont répondu à l’invitation de la CPPUC et ont assisté aux services d’inauguration à Rome. Burkart est membre de la Commission Foi et Vie de la CMM et Stenvers  de la Commission Diacres. Ils ont eu l’opportunité de rencontrer  les représentants d’autres communions chrétiennes du monde et ont personnellement salué le Pape.

Ils ont écrit « le Pape François a l’air d’être une personne humble et très amicale. Nous avons eu l’impression qu’il fera en sorte de donner une image différente du bureau papal. » Ils ont noté plusieurs « petits signes »importants. Par exemple, « pendant l’audience [avec les invités œcuméniques], la chaise du Pape ne se situait pas sur un podium mais au même niveau que tout le monde. Le Patriarcat Œcuménique de Constantinople représentant le monde orthodoxe de l’Est  a eu la même sorte de chaise que le Pape.

Dans un entretien paru le 20 mars dans un journal hollandais, Stenvers souligne l’importance de l’inauguration pour le monde œcuménique. En même temps, il a noté la présence de nombreux dirigeants politiques du monde  et de la royauté et souligne l’importance de la séparation de l’Eglise et de l’Etat dans la tradition anabaptiste.

Communiqué de la CMM