Nouvelles

La semence anabaptiste grandit au Venezuela

Date de diffusion : 
Mardi 23 Octobre 2012

 

“Une histoire d’inspiration, de courage et de la grâce divine qui donne vie et croissance à toute semence réellement désireuse d’accomplir la volonté de Dieu.” Ce sont là les termes employés par Peter Stucky pour décrire un groupe Mennonite du Venezuela qui l’a récemment invité pour enseigner un cours dans sa faculté de théologie.

Stucky, Pasteur Mennonite et responsable d’église à Bogota en Colombie, a dispensé en septembre un cours sur “La théologie anabaptiste radicale et la théologie latino-américaine” à 38 étudiants dans un séminaire sur l’île Margarita au Venezuela. La faculté porte le nom de John Driver, un ancien pasteur et missionnaire en Amérique latine.

Selon Stucky, un responsable vénézuélien du nom d’Erwin Mirabel a persévéré dans la vision anabaptiste qu’il avait apprise en 1987 lors d’une conférence de John Driver. “La semence était plantée, et l’arbre anabaptiste a continué de grandir et d’étendre ses racines de diverses façons.”

Au fil des années, Mirabel a conduit la mise en place de programmes de formation théologique pour les leaders, et quatre assemblées locales ont adopté cette vision. En 2009, ce groupe d’assemblées, connu sous le nom d’Evangélicas Menonitas del Oriente (Eglises Evangéliques Mennonites d’Orient), a reçu une personnalité juridique.

Stucky se souvient d’avoir entendu parler de luttes au sein des églises Mennonites du Venezuela lorsqu’il prenait part en 2004 à une rencontre d’Anabaptistes andins. Il a attribué les signes de la nouvelle vie actuelle à la puissance du Christ ressuscité.  “La puissance de la résurrection se manifeste lorsque tout semble perdu… Dieu ressuscite les morts afin de les justifier d’une manière inattendue et incompréhensible du point de vue humain.”

Mirabel met maintenant le cap sur Caracas pour chercher d’anciens membres des églises Mennonites qui existaient dans le secteur – des églises fondées à l’origine par l’Eastern Mennonite Missions. Il fait recours à l’aide de l’église colombienne pour réaliser ces plans. Par ailleurs, Iglesias Evangélicas Menonitas del Oriente envisage de devenir membre associé de la Conférence Mennonite Mondiale.

Communiqué de presse de la CMM

 

Geographic representation: 
Latin America and Caribbean