Les prières bimensuelles rassemblent au-delà des langues et des lieux

Malgré un mal de tête qui durait depuis deux jours et en voie de rétablissement après une infection à la COVID-19, Madhur Lakra s’est connecté à 19 h 30, heure locale, pour prier. 

Il a non seulement participé mais aussi animé une salle de prière en hindi pour l’heure de prière bimensuelle en ligne de la CMM en juillet. 

Après un accueil en anglais avec interprétation simultanée, les 100 participants à cette rencontre sur Zoom se sont répartis dans des « salles » pour prier en petits groupes en anglais, espagnol, français, hindi et indonésien.

« La prière est l’acte que Dieu a institué et que nous devons apprécier et pratiquer aussi avec les membres de notre famille mondiale », dit Madhur Lakra, pasteur anglophone à Hastings Chapel à Kolkata (Inde), qui fait partie de l’église membre de la CMM Bharatiya Jukta Christo Prachar Mandli (BJCPM). 

« L’heure de prière de la CMM nous permet de mieux comprendre nos frères et sœurs chrétiens et nous donne le sentiment d’appartenir à une même grande famille. »

Dans sa salle où l’on parle hindi, les six participants témoignent de la diversité de la famille mondiale : ils viennent des Frères en Christ d’Odisha, de Bihar Mennonite Mandli, de BJCPM, de Dhamtari Mennonite Church ou encore des Frères en Christ du Népal. 

Et à la fin de l’heure, son mal de tête avait disparu. 

Les animateurs des petits groupes de discussion ont appelé à la prière :

  • pour les chrétiens d’Inde qui subissent l’hostilité croissante du gouvernement ;
  • pour les responsables d’églises en Autriche qui ont des difficultés financières ; 
  • pour la bonne gouvernance dans les unions d’églises mennonites indiennes ;
  • pour les personnes souffrant de la violence policière en Colombie ; 
  • pour la persévérance et l’espoir face à l’augmentation des cas de COVID-19 en Indonésie ; 
  • pour la disponibilité des vaccins au Népal dans un contexte d’instabilité politique et économique ; 
  • pour le leadership politique en Haïti ; 
  • pour la situation civile en Argentine ; 
  • pour les inondations en Allemagne et en Belgique ; 
  • pour ceux qui souffrent de la violence dans la région du Tigré en Éthiopie ; et
  • pour que ceux qui ont reçu des informations erronées sur les vaccins connaissent la vérité.

« Nous avons exprimé notre gratitude pour l’amour de Dieu, reconnaissant que notre amour mutuel nous aide... à nourrir notre foi et à guider notre guérison », raconte Pablo Stucky, représentant régional de la CMM pour l’Amérique Latine et la région des Andes, depuis une salle espagnole.

 « Entendre les cris des frères et sœurs d’autres endroits met nos propres cris en perspective », déclare Arli Klassen, coordinatrice des représentants régionaux. 

De nombreux participants se sont engagés à partager les sujets de prière évoqués lors de la rencontre avec leurs assemblées ou leur union d’églises pour continuer à prier. 

L’équipe de l’Assemblée de la CMM apporte un soutien technique tandis que les diacres et les représentants régionaux animent les salles de discussion et le personnel de la communication informe les personnes inscrites sur la manière de se connecter. 

La réunion de prière a lieu simultanément le soir en Asie, l’après-midi en Afrique et en Europe et le matin dans les Amériques. 

Cliquez ici pour vous inscrire

 

Cliquez ici pour plus d’informations sur l’heure de prière en ligne

 

Cliquez ici pour lire les prières de reconnaissance et d'intercession

You may also be interested in:

Online prayer hour registration

La prochaine heure de prière en ligne Vendredi le 19 novembre 2021 Vendredi le 21 janvier 2022 Vendredi le 18 mars 2022 Vendredi le 20 mai 2022... Read More

MWC online prayer hour

MWC Online Prayer Hour

L’heure de prière en ligne de la CMM, organisé par la Commission DiacresRead More

Comments: