Allez dans les villages

Le réseau anabaptiste de santé agit contre la COVID-19

« Nous sommes liés les uns aux autres en tant que communauté, non seulement à cause de cette pandémie, mais aussi de par notre foi, » explique Rick Stiffney, membre du comité de pilotage du Réseau Anabaptiste Mondial de Santé.

Le Réseau Anabaptiste Mondial de Santé a organisé sa première réunion virtuelle le 16 septembre 2020. Une vingtaine de professionnels de la santé anabaptistes d’Asie, d’Afrique, d’Amérique du Nord et des Caraïbes ont participé.

Mères de Mathare

« Le changement est un processus : il faut donner à tous une chance de l’accueillir, » déclare Judith Siambe Opiyo, responsable du projet de l’église mennonite du Kenya – Centre for Peace and Nationhood (CPN) et facilitatrice de la réunion.

En mars, lorsque le gouvernement kenyan a annoncé le premier cas de COVID-19 du pays, tout a changé pour le programme de nutrition et de santé infantile de CPN dans les bidonvilles de Mathare, près de Nairobi.

Les activités des groupes de soutien ont cessé et CPN s’est tourné vers la prévention des contaminations. 

CPN a installé 50 points de lavage de main à Mathare Village (environ un point pour 20 foyers) et a impliqué la communauté dans l’entretien et l’usage de ces installations.

Judith Siambe Opiyo raconte : « Les populations étaient réticentes (septiques de la gravité du virus), mais grâce au travail constant de CPN avec les habitants, ils ont fini par adopter les recommandations sanitaires ».

Jusqu’à présent, il y a peu de cas de morts de COVID-19 signalés à Mathare Village malgré le fait que l’isolation soit difficile à cause de la surpopulation et de la nécessité de sortir gagner sa vie au jour le jour sur le marché.

Les activités de soin maternel et infantile ont pu être maintenues grâce aux visites à domicile, les points de lavage de main devraient répondre aux besoins en hygiène de la population sur le long terme.

« Ces actions seront d’autant plus bénéfiques à long terme qu’elles lutteront également contre d’autres maladies évitables par lavage de main comme le choléra ou la diarrhée. »

CPN promoter Rosneka Mulalyah, Paul Karuiki, Mike Musyoki in Mathare, Kenya.
Rosneka Mulalyah, de CPN, transmet la responsabilité de la station de lavage de main à Paul Karuiki et Mike Musyoki, des jeunes de la communauté 3B de Mathare, Kenya.  Photo : fournie par CPN Kenya

 

Protéger les patients

D’après le docteur Luis C. Torrellas Ruíz, « l’hôpital doit prendre le taureau par les cornes ». Luis est spécialiste en médecine interne à Sistema de Salud Menonita (SSM – un réseau d’hôpitaux mennonites à Porto Rico) et membre du groupe de travail gouvernemental sur la COVID-19. « N’attendez pas à l’hôpital que les patients arrivent. Allez dans les villages pour informer et sensibiliser. »

Parce que Porto Rico présentait peu de cas au début, SSM a pu préparer son personnel et son organisation en s’équipant de matériel de protection et en formant ses équipes sur le virus. Jusqu’à présent, aucun membre du personnel, aucun formateur n’a été contaminé via l’hôpital.  

« Tout le monde doit se protéger et adopter les gestes barrière, » affirme Luis Torrellas Ruíz.

Cette situation d’urgence sans fin est psychologiquement pesante pour les médecins et les infirmiers qui travaillent avec ce virus extrêmement contagieux et sans traitement réel. « Soyez patients. Dieu est à vos côtés, gardez espoir. » 

À l’hôpital, le temps de prière quotidien est d’un grand réconfort et permet à SSM de remplir sa mission : « servir avec l’amour du Christ pour apporter à la communauté des soins de santé globaux et d’excellence dans un environnement chaleureux et libre de discrimination ».

La prochaine réunion virtuelle du GAHN aura lieu le 18 novembre 2020 avec le docteur Virgo Handojo qui parlera du rôle de la spiritualité dans la réponse à la COVID-19, le docteur Chiang-Liang Wu sur le ministère de l’hôpital chrétien mennonite de Hualien, à Taïwan et Paul Shetler Fast sur l’organisation des projets de santé du Comité Central Mennonite (MCC).  

Pour le docteur Virgo Handojo, participant de la réunion, « la distance n’est plus un obstacle pour tisser des liens avec ceux qui partagent les mêmes valeurs et la même foi en répendant l’amour du Christ dans ce monde ».

—Mennonite World Conference release

 


Cliquez ici pour abonner pour l'evenement GAHN - 18 Novembre 2020


Cliquez ici pour en savoir plus sur le GAHN

Links on this page:

Links on this page:

You may also be interested in:

GAHN events

Learning and Community-Building Series The Global Anabaptist Health Network (GAHN) is an emerging network linking Anabaptist health professionals and... Read More

Health of a whole person

Comment l’Église devrait-elle réfléchir à la santé mentale ? Notre état mental est lié à notre corps et à notre esprit, et il peut être aussi en... Read More

GAHN

Health network issues global call

Bogota, Colombie – Des responsables en soins de santé frères mennonites et mennonites de partout dans le monde sont entrain de développer un réseau... Read More

Comments: