Nouvelles

Une nouvelle stagiaire apporte à l’ONU un point de vue coréen au nom de la réconciliation

La stagiaire JeaHyun Nham, debout à côté de Lynn Roth de la Conférence Mennonite Mondiale au bureau de MCC à l’ONU où elle travaille. Photo par Doug Hostetter, MCC
Date de diffusion : 
Mardi 1 Octobre 2013

New York, États-Unis - JeaHyun Nham (République de Corée/Corée du Sud), est la nouvelle stagiaire de la CMM et fait partie du personnel du MCC à son bureau à l’ONU. Elle a été nommée à ce poste par les deux organisations, le MCC et la CMM.

JeaHyun est membre de l’Église Jesus Village à Chuncheon (Corée du Sud). L’église, fondée en 1996, s’inspire des premiers anabaptistes.

En Corée, JeaHyun a fait des études de premier cycle à Underwood International College, avec une spécialité en Études Internationales et Littérature et Culture Comparées. Elle a aussi travaillé dans un centre pour réfugiés à Seoul, où elle aidait les étrangers à mettre à jour leur statut de réfugié.

L’année dernière, JeaHyun a fait des études à l’Université de Californie à Berkeley, dans le cadre d’un programme d’échange. Après cette année à New York, elle terminera sa dernière année dans une université dans son pays natal.

JeaHyun a découvert le MCC il y a six ans pendant le congé sabbatique de son père à Cleveland (États-Unis), en visitant le Centre de Ressources du MCC de la Côte Est.

« J’ai appris que le MCC avait envoyé une grande quantité de vivres pour aider les réfugiés coréens pendant la guerre de Corée », dit JeaHyun. « Sans l’aide matérielle de la part des organisations comme le MCC, il aurait été impossible pour le peuple coréen de se relever de la guerre. »

« Je me suis rendue compte que l’amour de Jésus pour le monde s’incarne quand le MCC partage cet amour en servant les autres. Je me réjouis de passer le flambeau de l’amour à beaucoup d’autres nations du monde entier, en participant à la mission du MCC dans son bureau à l’ONU.

JeaHyun est la septième stagiaire de la CMM de faire ce volontariat . Tous ceux qui l’ont précédée étaient soutenus par la CMM et participaient au International Volunteer Exchange Program (IVEP), une occasion pour les jeunes qui vivent en dehors du Canada ou des États-Unis d’être au service des autres, dit Doug Hostetter, le directeur du bureau du MCC à l’ONU.

Au cours de son stage d’un an, qui a commencé en août, JeaHyun espère connaître mieux le travail du MCC au sein de l’ONU afin d’établir des liens pour une meilleure compréhension entre les peuples et les nations. Elle mettra aussi en pratique sa formation et son expérience au niveau du travail pour la paix.

« Avant tout, je souhaite apporter une perspective coréenne aux efforts faits pour la réconciliation et la paix pour mettre fin à cette guerre acharnée qui divise la péninsule coréenne sur le 38e parallèle depuis 60 ans », dit JeaHyun.

« Quand je me rends au travail, je vois les graffitis dans le métro newyorkais qui citent Martin Luther King, Jr. : ‘L’existence d’uneinjustice n’importe où peut empêcher la justice partout.’ Je voudrais suivre le modèle de Dieu l’Agriculteur, qui arrache les racines de l’injustice et sème des graines de paix et de réconciliation. »

« Chaque stagiaire apporte la voix et les préoccupations de son église et de son peuple à la communauté de l’ONU »  déclare Doug Hostetter.  

 “Les stagiaires ont fait un grand effort pour développer une bonne communication entre leur paroisse et l’union d’églises de leur pays natal et la communauté mondiale des diplomates et des organisations non-gouvernementales religieuses à l’ONU », dit-il.

Les stagiaires témoignent de leur foi et développent une compréhension mondiale entre les anabaptistes du Nord et ceux du Sud en faisant partie des églises mennonites et  Frères en Christ du Canada et des États-Unis.

Doug  explique qu’une fois leur stage terminé,  les stagiaires s’engagent d’une  façon plus profonde dans le travail de leur église locale, et participent souvent aux activités du réseau des Jeunes Anabaptistes (YABs) de la CMM.

Le processus de recherche pour les stagiaires commence en décembre 2014. Tout candidat doit être membre d’une église affiliée à la CMM, être célibataire, avoir entre 22 et 30 ans, parler couramment l’anglais, être intéressé par les relations internationales et avoir suivi quelques cours de niveau universitaire sur la paix, le développement ou un domaine proche. Chaque année, le pays natal du stagiaire change ; le prochain stagiaire devrait être originaire d’Amérique latine.

Tout candidat intéressé est invité à contacter le bureau du MCC de son pays pour obtenir les dossiers de candidature d’IVEP, ou bien contacter Lynn Roth, le représentant de l’Amérique du Nord de la CMM, à cette adresse courriel : LynnRoth@mwc.org.

Article écrit par le personnel de MCC

Communiqué de presse de la Conférence Mennonite Mondiale (CMM) et du Comité Central Mennonite (MCC) 

Geographic representation: 
Asia and Pacific
North America