Nouvelles

Une Église qui grandit : un aperçu des Églises membres répertoriées en 2018

Un culte dans une paroisse Mennonite d’Ouganda. Photo : Uganda Mennonite Church
Date de diffusion : 
Mardi 20 Novembre 2018

« L’Ouganda est mûr pour l’évangélisation et l’Église grandit », déclare l’évêque Simon Okoth, coordinateur national de l’Église Mennonite Ougandaise. La nouvelle union d’Églises membre de la Conférence Mennonite Mondiale (CMM) - validé par le Comité Exécutif en 2017 - est passée de 7 paroisses avec un total de 310 membres en 2015 à 18 paroisses réunissant 553 membres en 2018.

Tous les trois ans, la CMM recueille des informations auprès de ses membres afin de les publier et de montrer la croissance du nombre de paroisses des unions d’Églises membre de chaque pays dans le monde, ainsi que du nombre d’Églises qui ne sont pas encore membre ou qui sont en voie de devenir membre comme c’est le cas des mennonites d’Ouganda. Vous trouverez ici les statistiques, une carte du monde reprenant les statistiques les plus récentes des Églises anabaptistes de chaque pays et une grande carte murale.

Une association internationale (IBICA) et 107 unions d’Églises nationales sont membres de la CMM ; cela représente 69% de la famille spirituelle anabaptiste-mennonite.

Dans l’ensemble, le nombre d’anabaptistes dans le monde a augmenté : 2 131 000 membres baptisés dans 86 pays.

On trouve la croissance des paroisses anabaptistes-mennonites la plus importante dans les pays du Sud, dans les unions d’Églises comme celle d’Ouganda qui apparaissent dans des zones périurbaines (l'arrière-pays autour des villes). Les paroisses de l’Église mennonite ougandaise, dont le nombre ne cesse de croître, se heurtent à de nombreuses difficultés : des bâtiments à peine recouverts d’un toit et aucune fenêtre, le manque de chaises pour que les membres puissent s’assoir durant le culte, des pasteurs sans formation reconnue et parfois sans salaire.

Les Églises membres de la CMM en Afrique déclaraient 701 814 membres baptisés en 2015. Ce nombre a augmenté de 5% pour atteindre 738 315 membres baptisés en 2018.

Le nombre de membres baptisés en Asie et dans le Pacifique a augmenté de 2%, bien que le nombre total de membres baptisés dans la Conférence Mennonite Mondiale ait légèrement diminué. Plus de précision dans les chiffres déclarés explique certaines des diminutions dans des pays tels que l'Indonésie et le Vietnam. Bharatiya Jukta Christa Prachar Mandli, une Église anabaptiste basée à Calcutta, en Inde, affiche l’augmentation la plus importante : 36%, passant de 2 725 membres baptisés en 2015 à 4 260 en 2018.

Le nombre de membres baptisés des Églises membres de la CMM en Amérique latine a augmenté de 6%, passant de 102 377 en 2015 à 109 177 en 2018.

Deux unions d’Églises nationales en Amérique latine ont augmenté de plus de trente pour cent. Le nouveau membre de la CMM, l’Église des Frères mennonites au Brésil, COBIM, est passé de 6 960 membres baptisés en 2015 à 10 400 en 2018. Conferencia Peruana Hermanos Menonitas est passée de 664 membres en 2015 à 1 000 en 2018.

Au Venezuela, où l’effondrement économique a rendu la vie quotidienne difficile, l’Église membre associé de la CMM, Casa de Restauracion y Vida Shalom, a vu le nombre de ses membres chuter de plus de la moitié, passant de 250 en 2015 à 120 en 2018.

L'Europe, berceau de la foi anabaptiste, connait des pertes dans des régions historiques, comme les Pays-Bas, où l'Algemene Doopsgezind Societeit est passée de 7 650 membres en 2015 à 5 725 en 2018. Toutefois, de nouvelles expressions de l'anabaptisme se développent en Albanie et en Espagne. En Albanie, le nombre de membres a augmenté de manière exponentielle, passant de 30 membres baptisés en 2015 à 120 en 2018, tandis que le nombre d’Anabautistas, Menonitas y Hermanos en Cristo en Espagne est passé de 376 à 501, grâce au travail missionnaire d’Amor Viviente originaire du Honduras.

En Amérique du Nord, Mennonite Church USA a annoncé une diminution de 33% du nombre de membres baptisés, la Conférence mennonite de Lancaster quittant l’association pour former une conférence distincte. Plusieurs autres unions d’Églises font état de légères baisses, tandis que Conservative Mennonite Conference in USA présente une croissance de 2%. L’Église Be in Christ du Canada (anciennement Frères en Christ) ne cesse de croître, répertoriant environ 17 000 personnes en 2018 (le chiffre de 4 080 membres déclaré en 2015 provenait d’une mesure plus stricte du nombre de membres).

Dans l'ensemble, le nombre d'Églises membres de la Conférence Mennonite Mondiale a augmenté de 2% depuis 2015, tandis que le nombre d'anabaptistes recensés dans le monde a augmenté de 1%. À l’échelle mondiale, les deux tiers des anabaptistes se trouvent dans les pays du Sud.

Si l’on considère uniquement les Églises membres de la CMM, la proportion d’anabaptistes résidant dans les pays du Sud, dans des endroits comme l’Ouganda, passe à 81%.

« L’Église Mennonite d’Ouganda est très heureuse et honorée d’être membre de la famille mondiale de la CMM », a déclaré l’évêque Okoth. « Que Dieu nous garde ensemble. »

Communiqué de la Conférence Mennonite Mondiale

Geographic representation: 
Africa

Ajouter un commentaire