Nouvelles

Un objecteur de conscience sud-coréen libéré de prison

Sang-Min Lee peu de temps après sa sortie de prison, où il a passé 15 mois pour avoir refusé, en raison de sa foi, d’accomplir le service militaire obligatoire. Il savoure un hamburger, un régal « qui lui a tellement manqué » en prison, affirme Kyong-Jung Kim.
Date de diffusion : 
Mardi 18 Août 2015

Sang-Min Lee a été libéré après 15 mois de prison pour avoir refusé de faire son service militaire

Harrisburg, PA, USA - Sang-Min Lee – un objecteur de conscience mennonite sud-coréen (OC) a été libéré de prison. Lee avait été condamné à 18 mois de prison pour avoir refusé, en raison de sa foi, d’accomplir le service militaire obligatoire.

Dans son rapport, Kyong-Jung Kim écrit que Lee a été libéré le 30 juillet 2015, après avoir purgé seulement 15 mois de sa peine. Kim est le représentant d’Asie du Nord de la CMM, et dirige le Centre Anabaptiste de Corée, qui dépend des églises anabaptistes de Corée du Sud.

« C’est la puissance de nos prières qui a permis à Sang-Min Lee d’endurer la vie en prison », a déclaré Kyong-Jung Kim dans un courriel annonçant la libération de Lee.

Kyong-Jung Kim a expliqué que Lee a été libéré trois mois plus tôt en raison des services qu’il rendait en prison. « Il a travaillé comme coiffeur. Il a été relativement bien traité par les autres en raison de son travail, mais, surtout, il était constamment dans nos prières ».

Robert (Jack) Suderman, secrétaire de la Commission Paix de la CMM, a exprimé sa reconnaissance pour le témoignage fidèle de Lee dans une situation très difficile. « Son histoire a provoqué admiration et encouragement lors du Rassemblement de la CMM cette année », a déclaré Suderman.

Cela a été particulièrement vrai pour les participants au Sommet Mondial de la Jeunesse, qui ont rempli un livre de paroles d'encouragement pour Lee.

Kim précise que, bien que Lee ne soit plus emprisonné, son refus de faire son service militaire aura des conséquences à long terme. Il a maintenant un casier judiciaire, ce qui l'empêchera de trouver un emploi dans de nombreuses entreprises et dans les bureaux du gouvernement.

En outre, il est rejeté par ceux qui ne soutiennent pas l'objection de conscience, ce qui est le cas de nombreux chrétiens coréens, qui ne considèrent pas le service militaire comme incompatible avec leur foi.

En raison de l’application stricte de la loi concernant le service militaire obligatoire, sans alternative pour les objecteurs de conscience, la Corée du Sud a le taux d'incarcération le plus élevé d’OC dans le monde. En 2013, le Conseil des Droits humains des Nations Unies a rapporté que 92,5 % des objecteurs emprisonnés dans le monde se trouvent en Corée du Sud.

Dans ce pays, la plupart d’entre eux sont Témoins de Jéhovah ; Lee y est le premier OC mennonite.

« N’oubliez pas les autres objecteurs encore en prison », a exhorté Kim, « et priez pour la participation active des églises coréennes dans les mouvements non-violents et pacifistes. »

—Devin Manzullo-Thomas

 

Geographic representation: 
Asia and Pacific
MWC group: 
Peace Commission

Ajouter un commentaire