Communiqués De Nos Responsables

Un esprit de paix qui transforme

L’église mondiale diverse loue dans l’unité. Photo : Andrew Suderman
Date de diffusion : 
Lundi 21 Mai 2018

Comme les quatre cavités du cœur, les quatre commissions de la CMM servent la communauté mondiale des églises anabaptistes dans les domaines suivants : diacres, foi et vie, paix et mission. Les commissions préparent du matériel à l’intention du Conseil Général, donnent des conseils et proposent des ressources aux églises membres et facilitent le travail des réseaux ou des fraternités de la CMM qui œuvrent ensemble sur des questions et des préoccupations d’intérêt commun. Ci-dessous, une des commissions communique un message de leur ministère.


« Si nous voulons être une église de paix, » déclare Garcia Pedro Domingos, « nous devons aussi répondre et offrir des alternatives à ceux qui ont besoin d’emplois et de stabilité financière. »

Domingos, qui vient d’Angola a fait cette remarque durant la réunion de la Commission Paix. Il nous a partagé les nouvelles des difficultés que connait son pays qui a encore une société très militarisée à cause d’une longue guerre civile qui s’est achevée en 2002. Une des réalités persistantes est le fait que l’armée soit l’une des sources d’emploi les plus stable dans un pays qui souffre d’un fort taux de chômage.

« Cela affecte aussi le contexte colombien », raconte Jenny Neme, membre de la Commission Paix (2009-2018). 

Alors que Neme racontait une partie de l'histoire de la Colombie et de l'église mennonite colombienne, Domingos s’est montré à la fois surpris et soulagé d'entendre comment d'autres faisaient face aux mêmes difficultés, même sur d’autres continents.

Malgré la distance et les différences, il y a un lien entre les obstacles qui se mettent au travers de notre désir commun d'œuvrer pour la paix de Dieu.

Parfois, dans notre contexte local, notre vision de l'église peut nous amener à nous sentir isolés. Peut-être ne savons-nous pas que d’autres mènent des luttes ; luttes qui sont semblables aux nôtres.

Nos églises peuvent aussi sembler assez homogènes. Nous n’y voyons pas la diversité que nous recherchons. Ceci, bien sûr, est plus vrai dans certains contextes que d'autres.

Cependant, lorsque nous considérons seulement notre contexte local et nos formes d'églises comme étant le fondement de notre église, nous omettons de voir comment d'autres églises du monde offrent un aperçu de ce que nous pourrions être ensemble – en partageant les difficultés et les fardeaux de chacun ainsi que les dons et les différences.

De plus, avec une vision locale étroite, nous ne reconnaissons pas la beauté multiculturelle qui a été faite réalité au sein de notre communion mondiale au travers de la Conférence Mennonite Mondiale. Cette perspective plus large donne un aperçu encourageant qui peut nourrir notre volonté pour que les églises locales incarnent, à leur tour, cette mosaïque multiculturelle dans nos propres contextes.

Cette mosaïque de la diversité propose une réalité pleine de beauté et d’espoir. Elle permet de voir une église réellement mondiale. Des gens de partout dans le monde, représentant différents pays, différentes réalités socio-économiques, de différentes couleurs de peau, ages et sexe, se rassemblent pour devenir une seule famille.

Cela nous donne l’occasion de partager nos vies les uns avec les autres.

Pourtant, cela ne veut pas dire que les tensions, les différences et les difficultés ne sont pas présentes. Comme dans n’importe quelle famille, les désaccords font partie de la richesse des relations. Et ils sont l’occasion d’apprendre les uns des autres, de connaitre différentes manières de faire les choses et de devenir plus conscients des difficultés d’autres endroits du monde.

En élargissant nos perspectives aux réalités de nos frères et sœurs du monde, nous nous rendons compte des difficultés du témoignage de paix.

Notre monde continue de souffrir à cause des effets d’une addiction à la violence, à la cupidité et à l’égocentrisme qui nous empêche de vivre des relations justes avec les autres, le monde et Dieu. Et pourtant, lorsque nous nous rassemblons pour louer, construire des liens et partager nos difficultés, nous ouvrons nos vies et nos visions du monde à la présence du Saint Esprit qui nous transforme par ces expériences.

Ces expériences nous donnent de nombreuses occasions de rechercher à cheminer ensemble, en témoignant de la paix de Dieu dans notre monde.

—Communiqué de la Conférence Mennonite Mondiale par Andrew Suderman, secretaire de la Commission Paix de la CMM.

MWC group: 
Peace Commission