Communiqués De Nos Responsables

Théâtre et mission lors de la célébration du centenaire des mennonites argentins

Lors de la célébration du centième anniversaire à Porto Madero, une jeune troupe de théâtre mime les tentations et les luttes auxquelles est confrontée une jeune adulte (la comédienne Laura Burgos, à droite) qui cherche à suivre Jésus- les drogues, la promiscuité, la violence, l’avarice et le mort elle-même. Photo : J. Nelson Kraybill.
Date de diffusion : 
Mardi 14 Novembre 2017

Une troupe de théâtre de l’église Mennonite de Villa Adelina, en Argentine, donna une représentation devant des centaines de mennonites et de passants dans un parc dans le centre de Buenos Aires le 16 septembre 2017, mimant les défis et les difficultés qu’affrontent les jeunes : la violence, la drogue, la promiscuité, l’avarice et la mort elle-même.

Alors qu’elle représente la jeunesse argentine, l’actrice Laura Burgos semble parfois pétrifiée devant les acteurs qui interprètent les menaces, mais elle cherche aussi à échapper à leur prise. Un personnage christique de blanc vêtu, interprété par Diego Gonzalez, la sauve du mal tout en esquissant d’élégants pas de danse.

La pièce faisait partie d’un festival de trois heures à Puerto Madero, un quartier de Buenos Aires où les premiers missionnaires mennonites américains arrivèrent en 1917. Le rassemblement fut composé de vidéos projetées sur grand écran, d’un programme pour les enfants, de la musique, poésie, des prédications et des messages de salutation d’autres dénominations. Les mennonites d’Argentine célébraient le centenaire de l’arrivée de J.W. et Emma Shank, ainsi que de T.K. et Mae Hershey du Mennonite Board of Missions des États-Unis. John Lapp et Linda Shelly du Mennonite Mission Network des États-Unis et Nelson Kraybill de la Conférence Mennonite Mondiale apportèrent les salutations de leur organisations respectives.

Mario Snyder prend la parole devant plusieurs centaines de mennonites de toute l’Argentine lors du festival en plein-air pour le centième anniversaire du témoignage mennonite dans le pays. La célébration eut lieu à Porto Madero, où les premiers missionnaires débarquèrent en 1917. Photo : J. Nelson Kraybill.

À plusieurs reprises, les responsables d’église argentins soulignèrent les trois distinctions du message anabaptiste : Christ est le centre de notre foi, la communauté est le centre de notre vie, la réconciliation est le centre de notre travail. Un autre aspect important fut le thème gémellé du pouvoir du Saint Esprit et de l’engagement pour la mission. Un mouvement charismatique qui a balayé l’Argentine dans les années 70 et 80 est toujours une source d’énergie pour les mennonites de tous âges.

Les mennonites d’Argentine honorent les premiers missionnaires qui sacrifièrent beaucoup pour venir dans leur pays. Mais la priorité de l’église d’aujourd’hui est la mission actuelle et future. Les mennonites ont divisé le pays en quatre régions, avec une stratégie pour la mission et pour la plantation d’église spécifique à chaque région, et l’église grandit.

Alors que le weekend des festivités du centenaire touchait à sa fin, plusieurs centaines de membres d’églises de tout le pays chantèrent tournés vers futur que Dieu leur réserve : « Muévase potente, la iglesia de Dios... » (Bouge avec force, église de Dieu.)

un communiqué de la Conférence Mennonite Mondiale écrit par le président J. Nelson Kraybill

 

 

Geographic representation: 
Latin America and Caribbean