Communiqués De Nos Responsables

Témoignage de réconciliation après une tragédie en Argentine

Mirta Soto Varlotta et son mari Jorge Varlotta, pasteurs de Iglesia Evangélica Menonita de Moreno dans la banlieue de Buenos Aires, Argentine, ont attiré l’attention du pays par leur témoignage de réconciliation après la mort de leur fils. Photo: J. Nelson Kraybill.
Date de diffusion : 
Mercredi 7 Février 2018

Lorsque les mennonites d'Argentine ont organisé une conférence sur la mission pour marquer le centenaire de la présence anabaptiste dans leur pays, ils ont reçu un cadeau inattendu : l'utilisation gratuite du Palacio Municipal (palais municipal) de Malvinas Argentinas, une banlieue de Buenos Aires.

Cette générosité est due à une tragédie qui a attiré l'attention du pays tout entier un an plus tôt quand un scientifique de 24 ans, David Varlotta, fut tué dans un carjacking.

Ce qui a fait de la mort de ce jeune mennonite une nouvelle d’importance nationale, ce n'est pas seulement l'extraordinaire talent de David Varlotta en tant que scientifique, mais aussi la réaction de ses parents. Leur pardon et leur amour ont incité le maire de Malvinas Argentinas à ouvrir un bâtiment gouvernemental pour le rassemblement du centenaire des mennonites, le 17 septembre 2017.

Les jeunes adultes partagent autour d’un repas en face du Palais municipal de Malvinas Argentinas où l’Église mennonite a tenu une conférence sur la mission le 17 septembre 2017. Photo: J. Nelson Kraybill.

David Varlotta a d'abord attiré l'attention de la communauté internationale lorsqu'il a contribué à la mise au point d'un système de purification d'eau à faible coût fonctionnant à l’énergie solaire pour les régions rurales de l'Argentine. La NASA, le programme spatial américain, a nommé un astéroïde en honneur à David Varlotta.

David qui était un responsable jeunesse dans l’église mennonite argentine, prenait également des cours de théologie.

Bien que David n'ait pas opposé de résistance lorsque des jeunes essayèrent de prendre sa voiture devant la maison de ses parents, un assaillant de 17 ans a quand même tiré. La mère de David, Mirta Soto Varlotta, qui, tout comme son mari Jorge Varlotta, est pasteure mennonite, fut témoin du crime. Lorsque l'accusé comparu au tribunal plusieurs mois plus tard, les parents témoignèrent.

Il est courant que, dans de telles circonstances, les survivants prononcent des paroles vindicatives et haineuses dans la presse et au tribunal, mais les parents de David offrirent de pardonner. Ils exprimèrent un immense chagrin, mais aussi une préoccupation pour le bien-être de l'accusé. L'amour qu'ils montrèrent était évident, et devint un témoignage pour le pays.

Les mennonites représentent une fraction des évangéliques argentins (environ 5 000 parmi 3 700 000) - qui sont eux-mêmes une minorité dans ce pays catholique. Des paroisses mennonites petites mais dynamiques à travers l'Argentine combinent un intérêt pour les problèmes sociaux tels que la pauvreté et la toxicomanie avec une ferveur pour la mission.

Lorsque plusieurs centaines de délégués mennonites se rassemblèrent à Malvinas Argentinas, de nombreux rapports furent présentés, faisant état d'activités d’évangélisation dans les villes, les villages et les communautés autochtones du pays.

Avant la conférence sur la mission, les mennonites ont organisé une fête en plein air dans le centre de Buenos Aires, dans un parc adjacent à Puerto Madero. C'est là que les premiers missionnaires mennonites d'Amérique du Nord, J. W. et Erma Shank et T. K. et Mae Hershey, débarquèrent en 1917.

Dieu continue à agir pour apporter la guérison à la suite de la tragédie. La mère de David Varlotta, Mirta, fait maintenant une formation en aumônerie pour se préparer au ministère avec des jeunes accusés ou coupables de crimes en prison.

Un communiqué de la Conférence Mennonite Mondiale écrit par le président J. Nelson Kraybill

 

Geographic representation: 
Latin America and Caribbean