Articles de fond

Protéger les enfants

Ruth Cain (4 ans) et Patrick Cain (6 ans) ont dessiné leur histoire biblique préférée. Ils vont à l’église Grace Frères – mennonite, à Waterloo en Ontario (Canada).
Date de diffusion : 
Mercredi 15 Mai 2019

«Est-il réellement nécessaire de réfléchir à ces sujets (abus, négligence) Quand même, nous faisons partie dune église chrétienne!». Cest une réaction courante, je lentends souvent lorsque je sensibilise les gens au sujet de : ‘Une église sécure*.

Malheureusement, les paroisses ne sont pas un lieu de sécurité juste parce quelles sont des paroisses. Latmosphère de sécurité ne va pas de soiIl faut y travailler.

La sécurité et la sûreté sont des besoins humains fondamentaux. Linsécurité commence lorsque les limites personnelles sont violéesCela narrive pas toujours intentionnellement. Le problème commence lorsque les limites ne sont pas respectées, soit parce quelles ne sont pas prises pas au sérieux, soit parce quelles sont délibérément violées.

Lannée dernière, nous avons décidé daborder le thème de la prévention et de la protection. Nous nous sommes demandés ce que nous pouvions faire pour éviter de dépasser les limites par des comportements honteux ou violents.

Qui sommes-nous et que faisons-nous ?

Dans le cadre de notre ministère auprès de la jeunesse des églises mennonites du sud [de lAllemagne] (Jugendwerk), nous organisons des camps régionaux pour enfants, adolescents et jeunes. Nous voulons donner loccasion de rencontrer Dieu et dapprendre à le connaître, de faire lexpérience de son amour et de réfléchir à ce que cela implique dêtre chrétien dans la vie quotidienne. Il est important pour nous de faire régner une atmosphère de sécurité dans nos camps, afin que tous sy sentent à laise.

Ruth Cain (4 ans) et Patrick Cain (6 ans) ont dessiné leur histoire biblique préférée. Ils vont à l’église Grace Frères – mennonite, à Waterloo en Ontario (Canada).Qui sont les participants à nos camps ?

Les participants viennent de différentes églises mennonites du sud de lAllemagne. Nous les encourageons à inviter leurs amis de lécole et de leur quartier. Certains dentre eux connaissent Dieu depuis longtemps, dautres nen connaissent presque rien.

Nos activités nont pas seulement pour but de renforcer la foi des participants. Nous voulons également renforcer leur estime de soi et leur autonomie. On leur apprend à dire «oui» ou «non» selon la situation. Il est important pour nous de les amener à comprendre leurs propres sentiments et à les prendre au sérieux. Nous voulons sensibiliser les jeunes à leurs limites, les définir et en parler ouvertement.

Qui sont les responsables camp ?

Pour la plupart, ce sont des jeunes qui ont participé auparavant à ces camps et qui commencent à prendre des responsabilitésIl est important que ces moniteurs aient une relation vivante avec Dieu et quils parlent de lamour de Jésus. En tant que responsables, ils doivent encourager la transparence et assurer la sécurité.

Quest-ce qui est important pour nous ?

Former les moniteurs de camps à être respectueux, aimants et attentifs envers les participants.

Nous proposons des week-ends de formationdont certains sont obligatoires pour devenir moniteurs.

Nous attendons deux quils établissent de bonnes relations avec les enfants, les adolescents et les jeunes qui leur sont confiés. Cest la raison pour laquelle nous avons un code de conduite. En le signant, chaque moniteur sengage à agir conformément aux règles.

Voici quelques exemples :

  • Je veux protéger de tout mal et de tous dangers, des abus et de la violence les enfants et les jeunes qui me sont confiés.
  • Je reconnais les limites individuelles et les prends au sérieux.
  • Je prends position activement contre les comportements verbaux et non verbaux sexistes, racistes, discriminants et violents.
  • Je renonce aux comportements agressifs et jessaie de faire en sorte que tout le monde fasse de même.

‘Garde ta langue du mal et tes lèvres des médisances. Évite le mal, agis bien, recherche la paix et poursuis-la !’ (Psaume 34/14)

—Gerda Landes travaille avec les enfants et les jeunes en Allemagne du Sud pour Mennonitengemeinden e.V., Karlsruhe-Thomashof.

 

* Une ‘Église sécure’ est un ensemble de principes et de formations visant à prévenir les abus envers les mineurs et à réagir de manière appropriée aux signes indiquant qu’un enfant ou un jeune pourrait avoir été victime de violence dans d’autres contextes.

 

Cet article est paru pour la première fois dans le numéro d’avril 2019 de Courier/Correo/Courrier.