Nouvelles

Présentation de l’ensemble musical international de PA 2015

Marcy Hostetler, responsable du groupe
Date de diffusion : 
Mercredi 6 Mai 2015

Harrisburg, Pennsylvanie – Un ensemble international composé de 19 chanteurs et instrumentistes vient d’être constitué pour diriger chaque jour les cultes du matin et du soir à PA 2015, le Rassemblement de la Conférence Mennonite Mondiale qui se tiendra au Complexe de la Foire agricole à Harrisburg du 21 au 26 juillet.

« Au cours des prochaines semaines, nous écouterons les histoires des uns et des autres », explique Marcy Hostetler, responsable du groupe. « C’est tellement important d’aimer et de respecter les personnes avec lesquelles nous travaillons. »

Les onze vocalistes et les huit instrumentistes proviennent de l’Inde, du Congo, de l’Éthiopie, de l’Allemagne, du Mexique, de l’Espagne, de l’Indonésie, de la Colombie et des États-Unis. Sept des huit instrumentistes vivent dans le centre-sud de la Pennsylvanie, la région où sera tenu PA 2015. « Nous voulions que l’ensemble instrumental puisse pratiquer bien avant que le reste du groupe arrive afin d’avoir une base solide », ajoute Marcy Hostetler.

« Les musiciens qui ont posé leur candidature nous ont envoyé leur curriculum vitæ, des clips musicaux ou des liens youtube ainsi que des références » dit Marcy Hostetler à propos du processus de sélection des membres du groupe.

« Nous avons eu plusieurs candidats talentueux, mais nos critères ne prenaient pas en compte que les habiletés musicales. Nous voulions représenter tous les continents. Nous avons recherché l’équilibre des sexes. Une expérience internationale et diverses participations musicales ont été des avantages ainsi que la capacité de jouer plusieurs instruments et de chanter.

Après la sélection initiale du groupe, la deuxième étape consistait à demander aux candidats choisis de répondre à des questions à développement sur la foi et sur leur compréhension de l’anabaptisme et de la manière de le vivre. » 

Les membres de l’ensemble apportent une expertise musicale ainsi qu’une riche expérience humaine. Voici quelques exemples :

  • Dodó Miranda a grandi au Congo en tant que réfugié angolais. À cinq ans, il insistait pour assister aux pratiques de la chorale avec ses parents; il a joint officiellement la chorale à l’âge de huit ans à cause de sa détermination et de ses aptitudes. Adulte, il a participé à plusieurs festivals de musique en Afrique du Sud, en France, en Norvège et aux États-Unis, Il est très demandé en Angola où il apparaît régulièrement à la télévision nationale et à la radio comme un musicien gospel.
  • Nohemy Ruth García de l’Espagne a un registre vocal de trois octaves. Elle a chanté avec les chorales philarmoniques de l’Opéra de Sydney (Australie) pendant trois ans. Également auteure-compositrice, elle a reçu le mandat de composer un chant de paix pour souligner le 10e anniversaire de l’attentat de Madrid (qui a tué 191 personnes et en a blessé 1800). « Au programme des commémorations, des chorales de partout dans le pays ont pris part au projet, raconte Nohemy Ruth, des milliers de personnes se sont réunies dans des centaines de villes cette semaine-là et ont chanté ensemble ‘Despertar’ (‘Éveil’) », la chanson originale de Nohemy Ruth García.
  • Clyde Ferguson, Jr., de Caroline du Nord, fabrique des « diddley bow » (instrument à une corde). Son groupe, Pop Ferguson Blues, a été reconnu par le patrimoine national afro-américain AT&T et fait désormais partie du programme scolaire en Caroline du Nord pour sa contribution à l’histoire de la Caroline du Nord. Clyde Ferguson a enseigné dans des écoles publiques de la Caroline du Nord pendant 26 ans et a dirigé des groupes musicaux scolaires pendant plusieurs années. Membre du comité de direction des frères mennonites, il a aussi développé un programme de prévention au décrochage scolaire appelé « Reach em to Teach em ».
  • Marisol Arriaga Aranda du Mexique est une diplômée du Conservatorio Nacional de Música à Mexico. Elle a exercé un ministère pastoral dans deux églises mennonites dont une avec un important centre communautaire. Présentement, elle chante soprano dans Abba Padre Musical Integration et dirige la musique dans des ateliers offerts par Femmes en action pour la paix à Mexico.

« Nous réunissons des directeurs musicaux et des artistes reconnus, dit Marcy Hostetler. Premièrement, nous devrons apprendre à échanger nos idées et à collaborer pour créer un son merveilleux, car plusieurs d’entre nous sont habitués à être des directeurs! »

Chaque jour à PA 2015, un différent continent sera représenté – y compris sa musique. La musique latino-américaine avec ses rythmes et ses styles particuliers sera mis à l’honneur le mardi 21 juillet; la musique asiatique le mercredi 22 juillet; la musique africaine le jeudi 23 juillet; la musique européenne le vendredi 24 juillet; et la musique nord-américaine le 25 juillet.

« Don McNiven, le coordonnateur du groupe, et moi-même envoyons présentement des clips de musique à chaque membre de l’ensemble afin de les rendre familiers avec quelques-uns des chants que nous chanterons sur l’estrade. Nous nous réunirons environ quatre jours avant le Rassemblement pour pratiquer ensemble, se connaître et former un groupe qui pourra conduire toute l’assistance dans un merveilleux culte », explique Marcy.

«  Le mieux préparé nous serons, le plus ouvert et le plus flexible nous pourrons être. Quand nous avons sélectionné les musiciens, nous avons recherché des musiciens avec divers talents – qui peuvent jouer et chanter – et qui respectent et comprennent la valeur d’un véritable culte d’adoration.

Bien entendu, nous chanterons en diverses langues, ce qui requiert aussi un effort spécial. Un des critères pour faire partie de l’ensemble est de pouvoir communiquer en anglais. Nous devons avoir au moins un langage en commun! », dit Marcy.

« Souvenez-vous – à PA 2015, nous allons tous chanter avec l’ensemble qui nous conduira et nous appuiera! » explique Don McNiven. Des voix unies, élevées dans un culte multiculturel en réponse à notre Créateur, Sauveur et Seigneur, seront rien de moins qu’un avant-goût de l’adoration dont on entend parler dans l’Apocalypse ».

Article par Phyllis Pellman Good, auteure et rédactrice de la Conférence Mennonite Mondiale

 

Chanteurs et instrumentistes

Membres de l’ensemble vocal : Debora Agustinus (Indonésie), Marisol Aranda (Mexique), Nohemy Ruth García (Espagne), Dawit Getachew (Éthiopie), Emily Grimes (É.-U.), Nina Marie Horsch (Allemagne), Patience Lola (Congo), Dodó Miranda (Congo), Anugraha Mochary (Inde), Anna Showalter (É.-U.), Mark Wenger (É.-U.)

Membres de l’ensemble instrumental : Clyde Ferguson (É.-U.), Christy Kauffman (É.-U.), Ryan Kauffman (É.-U.), Abby Madden (É.-U.), Frances Miller (É.-U.), Wilar Mora (Colombie), Jeff Raught (É.-U.), Daryl Snider (É.-U.)

 

Ajouter un commentaire