Articles de fond

Petits invités

Photo : César García
Date de diffusion : 
Vendredi 2 Août 2019

En préparant mon déménagement vers un autre pays, j’ai retrouvé une lettre que ma fille cadette m’avait écrite quand elle avait sept ans. Elle en a vingt-trois aujourd’hui. Quels beaux souvenirs ai-je de son enfance ! 

Cette lettre m’a rappelé d’autres moments comme celui où, âgée de quatre ans, elle m’a dit : « Jésus est très étendu, n’est-ce pas ? Il s’éteeeend et il s’éteeeend… » Sa première confession de foi ! Lorsque je lui ai demandé pourquoi Jésus était étendu, elle m’a répondu qu’il était étendu parce qu’il était partout. 

C’était sa façon de comprendre l’idée de la présence de Dieu dans toute la création. 

Les enfants sont de magnifiques cadeaux de Dieu. Ils apportent la joie, la force, l’espérance… ainsi que des défis (comment expliquer à une petite fille l’idée de l’omniprésence de Jésus parmi nous ?). 

Les enfants entrent dans nos vies comme des invités qui demandent notre attention, nos soins et notre affection. Tout comme des invités, ils nous quittent pour continuer leur voyage après leur visite chez-nous. 

Mes filles ne vivent plus à la maison, mais nous avons continué de parler de la foi après leur départ. 

Parfois je me demande si nous aurions pu continuer à avoir ces conversations sur Dieu sans avoir établi ce fondement de bonne communication pendant leur enfance. Quelle relation aurions-nous aujourd’hui si elles ne s’étaient pas senties accueillies et en sécurité dans notre foyer ? 

La manière dont nous traitons ces invités appelés ‘progéniture’ détermine en grande partie, la nature de la relation que nous aurons avec eux lorsqu’ils auront quitté la maison. 

Dans l’Église, c’est la même chose. Dans chaque assemblée, les ministères auprès des enfants sont notre façon d’accueillir et de bénir les enfants qui arrivent comme des invités dans nos communautés. La manière dont nous les traitons peut grandement déterminer leur relation avec l’Église lorsqu’ils grandiront et continueront leur cheminement d’adultes. Malheureusement, beaucoup ont souffert de l’indifférence, du rejet, ou même d’abus physiques ou émotionnels dans l’Église. 

Ce numéro de Courrier est consacré au ministère auprès des enfants en espérant que notre Église mondiale puisse continuer d’être un lieu de refuge et d’hospitalité pour les enfants de notre société. Depuis la formation sérieuse des moniteurs et des responsables, à la création d’environnements sécures, jusqu’à la participation active des enfants dans la vie des paroisses, de nombreux sujets sont abordés dans Courrier pour nous aider à considérer l’importance de ce ministère.

Je prie pour que nos assemblées puissent continuer d’être des lieux qui évoquent de bons souvenirs à nos enfants, partout dans le monde, des lieux où la présence de Jésus est toujours palpable pour tous les invités que nous recevons. 

César García, secrétaire général de la CMM, travaille au siège social en Kitchener, Ontario (Canada). 

 

Cet article est paru pour la première fois dans le numéro d’avril 2019 de Courier/Correo/Courrier.