Articles de fond

Mûr pour l’évangélisation : L’Église mennonite de l’Ouganda grandit

Okoth Simon Onyanga and Ed Gross (États-Unis) prient pour la guérison des malades pendant une conférence dans une assemblée mennonite d’ouganda périurbaine. Photo : Okoth Simon Onyango
Date de diffusion : 
Mercredi 6 Mars 2019

« L’Ouganda est mûr pour l’évangélisation et l’Église se développe », explique l’évêque Okoth Simon Onyango, coordinateur national de l’Église mennonite d’Ouganda. La nouvelle église membre de la Conférence Mennonite Mondiale compte 553 membres dans 18 paroisses. Acceptée comme membre par le Comité Exécutif en 2017, elle a plus que doublé le nombre de ses assemblées locales répertoriées dans le répertoire 2015 de la CMM (7).

Dans une assemblée mennonite en Ouganda, les membres doivent s’asseoir par terre, faute d’argent pour acheter des chaises. Photo : Okoth Simon Onyango

Des paroisses mennonites se multiplient à Kampala, la capitale, et dans les zones périurbaines (à l’extérieur des villes).

L’évêque Moses Otiento, de l’Église mennonite du Kenya, s’est inspiré de leur exemple pour implanter des églises en Ouganda. Moses Otiento a soutenu les efforts de la mission en Ouganda et John Otiento a travaillé avec les dirigeants locaux en Ouganda en 2004 pour implanter quatre églises qui ont été officiellement reconnues en 2006.

De plus en plus nombreuses, les assemblées mennonites d’Ouganda sont confrontées à de nombreuses problèmes : des bâtiments à peine couverts par un toit ; pas suffisamment de chaises pour les membres de l’église pendant les cultes, des pasteurs sans formation formelle, et parfois sans salaire.

Le Comité Central Mennonite (MCC) est présent en Ouganda depuis 1979, d’abord pour aider à la reconstruction après la guerre, et maintenant pour travailler pour la paix et la réconciliation.

Des jeunes d’Ouganda ont participé au programme d’échange YAMEN de la CMM et du MCC. Ils ont découvert l’Église mondiale en travaillant dans différentes parties du monde.

Un culte dans une paroisse mennonite d’Ouganda. Photo : Okoth Simon OnyangoCe pays anglophone de l’Afrique de l’Est, à la frontière nord du lac Victoria, borde le Kenya, le Soudan du Sud, la République démocratique du Congo, le Rwanda et la Tanzanie. Environ 45 % des 40 millions d’Ougandais se déclarent protestants, 40 % catholiques romains, et plus de 10 % musulmans. L’Ouganda est confronté à un afflux de réfugiés fuyant les pays voisins, et à des décès en très grand nombre dus au VIH / SIDA.

« L’Église mennonite de l’Ouganda est heureuse et honorée d’être membre de la famille mondiale de la CMM », déclare Okoth. « Notre prière est que Dieu fasse de nous des individus ou des églises partenaires, à nos côtés dans certaines de nos plus grandes difficultés. Que Dieu nous soutienne tous ensemble. »

—un communiqué de la Conférence Mennonite Mondiale écrit par Karla Braun

 

Cet article est paru pour la première fois dans le numéro d’octobre 2018 de Courier/Correo/Courrier.