Nouvelles

Les mennonites du Japon s’élèvent contre une proposition l’autorisant à faire la guerre à l’extérieur de ses frontières

Date de diffusion : 
Lundi 16 Février 2015

Hokkaido, Japon/Elkhart, États-Unis – Les mennonites japonais ont publié une déclaration réaffirmant leur position contre la guerre, en réaction à une proposition de modification de l'interdiction de faire la guerre à l'extérieur des frontières du Japon.

La protestation, publiée en septembre 2014, est une réponse à la décision de juillet du Cabinet du Gouvernement japonais de réinterpréter sa constitution de 1947 concernant le pacifisme d'après-guerre, qui limite l'utilisation de la force à la défense du Japon, et qui lui permettrait d’entreprendre une action offensive à l'extérieur de ses frontières pour défendre des alliés ‘proches’.

Une déclaration envoyée par le Centre missionnaire pour la Paix de la Nihon Menonaito Kirisuto Kyokai Kyogikai (l’union d’églises mennonites de Hokkaido – Japon) s’élève contre ce changement. Adressée à l'administration du Premier ministre japonais Shinzo Abe, elle présente la position chrétienne sur la paix et exhorte le gouvernement à reconsidérer sa récente décision. Le gouvernement n'a pas répondu.

En mai 2013, quatorze responsables mennonites et Frères en Christ du Japon avaient déjà lancé un appel contre cette proposition.

Les mennonites d’Hokkaido font connaître leurs convictions dans les milieux chrétiens et les autres, et encouragent chacun à faire de même. Yukari Kaga, le pasteur de l’assemblée mennonite d’Obihiro, membre du conseil du Centre missionnaire pour la Paix, a déclaré que, contrairement aux grandes dénominations, leur petite association est unie par la conviction que « la paix de Jésus est un élément fondamental de la foi ».

À la suite de la controverse à propos de la guerre, les jeunes aussi s’expriment et prennent position, devenant conscients des questions de liberté d'expression et de libre échange des idées. « Ils écrivent pour le journal de l'école à propos de ce qu'ils perçoivent comme étrange, et leurs commentaires sont lus par l'ensemble des étudiants », a déclaré Yasuko Momono, professeur de lycée, membre de l’église mennonite Furano Nozomi et du conseil du Centre pour la Paix.

La position antérieure du gouvernement japonais était née de sa décision, après la Seconde Guerre mondiale, de ne plus déclarer de guerre et de ne soutenir que des opérations militaires nationales limitées. Certains politiciens et citoyens japonais veulent que ces restrictions soient levées, ayant peur de l'agression de pays voisins d’Asie du Nord.

- Adapté d'un communiqué de presse de Mennonite Mission Network rédigé par Wil LaVeist

 

Geographic representation: 
Asia and Pacific

Ajouter un commentaire