Nouvelles

Les chiffres évoquent l’unité malgré la diversité

Le groupe de la consultation du Profil Anabaptiste Mondial (photo mise à disposition)
Date de diffusion : 
Mercredi 16 Septembre 2015

Le Profil Anabaptiste Mondial fait l’étude de la Conférence Mennonite Mondiale et en dresse la carte

GOSHEN, Indiana (É.-U.) — Les études sociologiques sont peut-être un outil d’évangélisation peu commun, mais lors de la consultation révélant les conclusions du projet Profil Anabaptiste Mondial (GAP pour Global Anabaptist Profile), Damien Pelende a déclaré que l’étude a attiré de nouvelles personnes à son église. GAP, une initiative conjointe de Institute for the Study of Global Anabaptism (ISGA-Goshen College) et de la Conférence Mennonite Mondiale (CMM), est un projet de deux ans qui dresse le profil de la démographie, des convictions et des pratiques de 24 conférences d’églises de la CMM.

Damien Pelende, associé de recherche qui a mis en œuvre l’étude du GAP dans la Communauté des Églises de frères mennonites au Congo, a dit qu’au fur et à mesure que la nouvelle de l’étude se répandait, des spectateurs curieux venaient au culte. À une occasion, plus de 20 observateurs se sont donnés à Christ; une autre fois, un visiteur catholique est devenu mennonite après avoir pris connaissance de l’étude.

À la consultation, animée par le Young Center for Anabaptist and Pietist Studies (Centre d’études anabaptistes et piétistes Young) au Elizabethtown College en Pennsylvanie du 26 au 30 juillet 2015, les associés de recherche et des responsables d’églises de 21 églises membres de la CMM, représentant 18 pays différents, ont analysé les données et raconté des histoires qui ont donné un contexte révélateur aux chiffres.

La consultation couronnait deux années de collectes de données dirigées par John D. Roth, directeur de ISGA et Conrad Kanagy, professeur de sociologie au Elisabethtown College.

En 2013, le groupe s’était rencontré au Goshen College en Indiana (É.-U.) pour déterminer le contenu final du questionnaire, structuré autour des « Convictions communes » de la CMM, et pour recevoir une formation sur la méthodologie de l’étude.

Le questionnaire a été traduit en 26 langues. Les associés de recherche ont réalisé l’étude avec des assemblées choisies aléatoirement au sein de leur conférence d’église. Conrad Kanagy a traité et formaté les données avant la consultation. 

Un profil d’église novateur

L’envergure du projet est sans précédent pour une organisation ecclésiale; il concerne les conférences d’églises de plusieurs pays, du Paraguay à l’Éthiopie, des Philippines au Canada.

Financé et dirigé par ISGA, le Profil Anabaptiste Mondial (GAP) est la première tentative systématique de collecte de données quantitatives sur les groupes anabaptistes affiliés à la CMM dont l’effectif a plus que triplé au cours des trois dernières décennies.

« Les données démographiques se basaient en grande partie sur des estimations » a écrit John D. Roth aux associés de recherche dans un rapport. « Et nous en savons encore moins sur les convictions théologiques, les pratiques du culte, les obligations éthiques et les formes de témoignage de plusieurs groupes anabaptistes-mennonites. » Bien que le processus d’interprétation des résultats ne fait que commencer, les données recueillies chez les groupes qui ont rempli le questionnaire dépeint une image complexe de ce que les églises membres de la CMM ont en commun et ce qui les différencie les unes des autres. 

La consultation contextualise les résultats de l’étude

Les présentations des associés de recherche à la consultation ont joué un rôle crucial en fournissant un contexte aux données de l’étude. « Les associés de recherches sont de véritables experts dans la reconnaissance du sens réel des résultats dans leurs églises », dit Conrad Kanagy.

Dans certaines conférences, par exemple, les résultats révèlent une forte opposition à la participation politique, ce que les associés de recherche interprètent comme une réaction à la corruption au sein de leurs régimes politiques.

Marcos Orozco, de Convención de Iglesias Evangélicas Menonitas de Nicaragua (Conférence  des églises mennonites évangéliques du Nicaragua), a fait référence à l’expérience de son église durant la révolution sandiniste, ce qui explique pourquoi les résultats de la CIEMN expriment une si forte opposition au service militaire. « Nous étions conscients que nous tuerions d’autres frères dans l’église », dit Marcos Orozco. « C’était clair que nous ne pouvions pas faire cela. »

Les participants de la consultation ont noté d’intéressantes différences dans les pratiques et les présuppositions relatives aux dons du Saint-Esprit, aux attitudes à l’égard de la dîme, aux compréhensions des agences d’église, aux visions de l’évangélisation et du rôle de la femme dans la direction de l’église.

Les associés de recherche examinent les défis

La consultation a aussi servi de forum où les associés de recherche ont fait part de leurs défis. Delbert Erb, de Iglesia Evangélica Menonita Argentina a recueilli des données des églises participantes sur une distance de 2 000 km. En République démocratique du Congo et aux Philippines, l’accès à certaines des assemblées les plus isolées en milieu rural nécessitaient des voyages en montagne et la traversée de rivières.

Le format écrit du questionnaire a constitué un défi dans les milieux avec un taux élevé d’analphabétisme. « Quand les personnes entendaient toutes les options, elles répondaient “Je ne sais pas” », dit Jethro Dube de l’Église des Frères en Christ du Zimbabwe.

Plusieurs associés de recherche ont trouvé un taux inférieur de réponse parmi les femmes – qui sont plus susceptibles que les hommes d’être analphabètes. « Nous savons qu’il y a plus de femmes [dans nos églises] que d’hommes, dit Damien Pelende, mais elles sont sous-représentées dans cette étude. »

Le Profil semble indiquer l’unité malgré les différences

Même si les données n’ont pas encore été entièrement analysées, les conversations à la consultation semblent indiquer que les résultats seront significatifs pour les assemblées, les conférences les organismes de l’Église mondiale.

« Cela nous aide à voir nos besoins, en particulier dans les domaines de l’enseignement », dit Reynaldo Vallecillo de Amor Viviente au Honduras.

En général, on trouve plus de points communs au sein des églises du Sud (Amérique latine, Asie et Afrique) et celles du Nord (Amérique du Nord et Europe) qu’entre ces deux groupes.

Regina Mondez, d’Integrated Mennonite Church aux Philippines, dit : « Malgré nos langues et nos cultures différentes, les chiffres communiquent [une unité] de part et d’autre des cultures d’une manière que les mot ne pourraient pas. »

John D. Roth et Conrad Kanagy attendent encore les données de deux autres conférences d’églises affiliées. Quand toutes les données seront réunies, ils publieront un sommaire de l’ensemble des résultats et des comparaisons régionales. Le Comité Exécutif de la CMM aura également accès à toutes les données.

« Ce projet n’est qu’une étape vers une compréhension plus approfondie de qui nous sommes comme communion mondiale et comment nos églises mettent l’Évangile en pratique », dit John D. Roth. « Ma prière est que le Profil Anabaptiste Mondial nous rende capable de parler plus librement de nos faiblesses, d’échanger nos dons avec plus d’assurance et qu’il inspire le renouveau dans notre foi et notre vie chrétienne peu importe notre milieu. »

– Elizabeth Miller est adjointe administrative pour l’Institute for the Study of Global Anabaptism.

 

Latin American regional caucus (photo provided).  

   Caucus régional de l’Amérique latine (photo mise à disposition)     Des membres de la consultation du GAP écoutent une   

                                                                                                     présentation au Elizabethtown College (photo mise à disposition)                                                                                                                                                                                           

 

 

 

 

     

 

     César Montenegro dirige une réunion (photo mise à disposition)   

 

 

Ajouter un commentaire