Nouvelles

Le témoignage anabaptiste inspire la vie des anabaptistes

Les étudiants apprennent à vivre leur foi avec assurance en se basant sur une bonne compréhension dans les cours donnés dans les églises par le Seminario Bíblico Menonita de Colombia. Photo : Eric Martin
Date de diffusion : 
Mercredi 16 Octobre 2019

Dirk Willems faisant demi-tour et tendant la main à celui qui le poursuivait pour le sortir du lac gelé est une image emblématique pour les anabaptistes. Mais il y a des témoignages anabaptistes plus récents et plus divers qui sont tout aussi puissants. Des anabaptistes ont décidé de vivre leur foi en Jésus aujourd’hui en incarnant la paix et la réconciliation de façon ordinaire mais dévouée.

Dans le matériel pour le culte, dans le magazine Courrier et sur le site internet, le service de communication de la CMM partage les histoires de ces anabaptistes.

Parmi eux on retrouve le pasteur frère mennonite congolais Safari Mutabesha qui vit les valeurs de la réconciliation au Malawi, dans un camp de réfugiés, ou encore les membres de la plus ancienne église mennonite de Jepara en Indonésie, qui ont pris l’initiative d’entamer un dialogue interreligieux avec la communauté musulmane locale, et les membres de l'église mennonite de Enkenbach-Alsenborn qui organisent un « café rencontre » pour tisser des liens d’amitié avec de nouveaux arrivants en Allemagne.

Ces témoignages font partie des lectures recommandées dans le cours intitulé « Ton histoire, mon histoire, nos histoires : suivre les empreintes de l’identité anabaptiste dans le monde » enseigné au séminaire biblique mennonite de Colombie. Ce séminaire est le fruit du ministère de l’Église membre de la CMM Iglesia Cristiana Menonita de Colombia.

« On peut penser qu’un cours sur l’histoire de l’anabaptisme porterait principalement sur l’étude des réformateurs du 16ème siècle. Cependant, l’anabaptisme a pris de nombreuses formes dans le monde, » explique Eric Martin qui a enseigné cette matière de 2017 à 2019 lorsqu’il était en mission en Colombie avec le Mennonite Mission Network (MMN).

« Ces histoires montrent aux étudiants que non seulement nous avons une histoire riche en témoignages de personnes qui ont fidèlement suivi les enseignements de Jésus, mais nous avons aussi, ici et maintenant, une famille anabaptiste riche et multiculturelle, composée de frères et de sœurs de partout dans le monde, » déclare Kelly Martin Frey, co-enseignante.

Les étudiants avec leurs enseignants, Eric Martin et Kelly Martin Frey envoyés de MMN au Seminario Bíblico Menonita de Colombia. Photo : envoyé

 « Lire ces histoires vraies de nos frères et sœurs au loin m’encourage et m’aide à croire que nous pouvons surmonter certaines difficultés auxquelles nous faisons face dans l’église ; que nous pouvons prendre exemple sur eux pour chercher des processus de paix, de réconciliation, d’amour et de respect pour les autres dans ma communauté. » témoigne Lilibeth Guzmán Macea, étudiante.

Pour elle, ces histoires soulignent la diversité des mennonites même à l’intérieur de son continent « pourtant nous vivons et parlons le langage commun de Jésus : la paix, la réconciliation, une préoccupation pour les plus vulnérables dans nos communautés et en dehors. »

Ce cours fait partie d’un programme éducatif en ligne (« Diplôme de leadership pour jeunes anabaptistes en Amérique latine »).

Les professeurs cherchent à former des responsables d’église qui puissent vivre leur foi avec assurance en s’appuyant sur une bonne compréhension. Ces histoires, venant du service de communication de la CMM, aident les étudiants à contextualiser le développement de leur foi dans le large spectre de l’identité anabaptiste.

« Nous demandons aux étudiants d’accroitre leurs connaissances historiques, théologiques et bibliques en étudiant mais aussi en participant et en méditant sur ce que Dieu fait dans leurs vies, pour qu’ils comprennent comment cette matière académique est applicable dans leur contexte, » explique Eric Martin.

« Je pense au contexte de la Colombie, à la façon dont la violence y est omniprésente sous toutes ses formes et à combien nous avons besoin de réconciliation, » partage Lilibeth Guzmán Macea. Ces histoire l’aide à voir comment l’amour de Dieu nous permet d’aimer nos ennemis et de comprendre le sens du pardon et de l’amour envers tous, en suivant l’exemple de Jésus qui nous soutient et nous aide à guérir les cœurs. » 

Pour recevoir les histoires de la CMM dans votre boîte de réception, cliquez ici pour vous abonner au magazine biannuel Courrier, aux matériels pour le culte du Dimanche de la Fraternité Anabaptiste Mondiale et du Dimanche de la Paix, et à la lettre de nouvelle mensuelle CMM Info.  

—Communiqué de la Conférence Mennonite Mondiale

 

Ajouter un commentaire