Nouvelles

Le comité exécutif de la CMM délibère, accueille et célèbre

Paul Phinehas (d’Inde), membre du comité exécutif partage quelques paroles alors que Agus Setianto (d’Indonésie) observe. Photo : Wilhelm Unger.
Date de diffusion : 
Lundi 20 Février 2017

Bogota, Colombie – Alors que la Conférence Mennonite Mondiale (CMM) donne le coup d'envoi du Renouveau 2027 (une commémoration de la naissance de l'anabaptisme lors de la réforme s'étalant sur 10 ans), le comité exécutif a donné la bienvenue à un nombre record de nouveaux membres lors de leur réunion en Allemagne.

Avant et après la rencontre « Transformés par la Parole: perspectives anabaptistes pour la lecture des Écritures » (Renouveau 2027) à Augsbourg, en Allemagne, le 12 février 2017, le comité exécutif, quatre commissions, le comité des jeunes anabaptistes (YABs, son sigle en anglais) et l'équipe de la CMM y compris les représentants régionaux, se sont rassemblés pour un moment fraternel et de prise de décisions. Les dialogues trilatéraux auxquels la CMM, la Fédération Luthérienne Mondiale et le Conseil Pontifical pour la Promotion de l'Unité des Chrétiens ont participé pendant de nombreuses années, a aussi tenu sa réunion de clôture en Allemagne, au même moment.

Les adhésions officielles à la Conférence Mennonite Mondiale ont atteint un total de 105 églises et 1 organisation internationale après la mise à jour du décompte des adhésions par le comité exécutif, chiffre qui sera confirmé par le conseil général en 2018 en y ajoutant les nouvelles demandes d'adhésion reçues au cours de 2018. La Australia Conference of Evangelical Mennonites, la Convención de Iglesias Evangélicas Menonitas del Noreste de México et la British Conference of Mennonites, du Royaume-Uni, ont désactivé ou annulé leur adhésion. Le comité exécutif a accueilli la Hmong 7th District of the Church of Christ in Thailand, la Convenção Brasileira das Igrejas Evangélicas Irmãos Menonitas (COBIM), et la Convención de Iglesias Evangélicas Menonitas de Puerto Rico entant que membres et les églises suivantes entant que membres associés (en raison de leur taille) : Uganda Mennonite Church, Mennonitische Freikirche Österreich et Associação dos Irmãos Menonitas de Portugal.

Le comité exécutif a soumis une proposition au conseil général pour commencer le processus de discernement à propos d'un changement de nom de la CMM. Pendant l'année qui vient, les représentants régionaux consulteront les responsables d'églises pour proposer un nom plus incluant.

John Roth de l'Institute for the Study of Global Anabaptism a présenté le « Profil Anabaptiste Mondial » (GAP) publié en anglais sous le titre de Global Anabaptist Profile: Belief and Practice in 24 Mennonite World Conference Churches, ce rapport sera traduit en espagnol, en français et en trois autres langues, le document PDF sera disponible sur www.goshen.edu/isga/gap.

Pour faciliter la gestion du budget en raison de l'importance des dons reçus en décembre, le comité exécutif se réunira virtuellement fin 2017 pour discuter de la possibilité de changer la date de clôture de l'année au 31 août 2018.

Le mandat de six ans du secrétaire général termine en 2018. Le comité exécutif a demandé de manière unanime que César García accède à un second mandat. « La CMM veut employer un “cochon qui produise de la laine, du lait et des œufs et que l'on puisse aussi manger“ ! » déclare le président Nelson Kraybill, en citant un proverbe allemand. « Malgré l'étendue de la tâche, César travaille dur, il a une vision pour la CMM et est efficace dans une large variété de tâches et de rôles. Nous sommes reconnaissants qu'il ait accepté (un autre mandat). »

Lors de ses réunions, la commission paix a accueilli Jeremiah Choi Wing Kau (Chine – Hong Kong), pour remplacer Namshik Chon (Corée du Sud), et le comité YABs a accueilli Oscar Suarez (Colombie) qui sera le représentant pour l'Amérique latine, succédant à Dominik Bergen (Paraguay).

« Lorsque 70 chrétiens de partout dans le monde se rencontrent dans un lieu historique de l'anabaptisme du 16 ème siècle, le passé et l'avenir de l'église se rencontrent avec vitalité. À Augsbourg, ces témoins des temps modernes, à l'avant-garde de la mission anabaptiste, ont loué, partagé leurs points de vue, débattu, organisé, ri, et même pleuré » raconte Kraybill. « J'ai senti une joie particulière à vivre l'amour fraternel avec des catholiques et des luthériens qui ont pris part au dialogue trilatéral récent sur le baptême. Lier des amitiés aujourd'hui et partager l'espoir de l'évangile est un encouragement pour tout le monde et une force pour notre témoignage commun dans ce monde. »

—Communiqué de la Conférence Mennonite Mondiale

Ajouter un commentaire