News

L’aide aux personnes déplacées apporte un changement

(de gauche à droite) Terese Bitota, Julie Mujinga, Elise Mbonda et Renadette Kapinga portent des sacs de farine de maïs qu’elles ont reçu de la CEM. Photo du MCC/Mulanda Juma
Release date: 
Friday, 1 February 2019

Les 700 familles déplacées par la violence dans la région du Kasaï en République démocratique du Congo (RDC), après avoir reçu une aide alimentaire d'urgence se préparent à cultiver la terre et à se lancer dans l’élevage des porcs pour subvenir à leurs besoins.

En partenariat avec le Mennonite Central Committee (MCC) et d'autres acteurs, trois unions d’Églises membres de la Conférence Mennonite Mondiale en RDC (Communauté des Églises de Frères Mennonites au Congo [CEFMC], Communauté Évangélique Mennonite [CEM], Communauté Mennonite au Congo [CMCo]) ont fourni des aides dans le domaine de l’agriculture, du soutien psychologique et de l’éducation.

Ces familles déplacées qui vivent à présent dans les villes de Kikwit et Tshikapa et dans la région de Kabwela en RDC font partie des plus de 1,4 million de personnes qui ont été forcées de quitter leur domicile.

Les combats entre le groupe paramilitaire local Kamuina Nsapu et les forces de sécurité nationales, qui ont commencé en août 2016, se sont apaisés après un an d’affrontement et la mort d'environ 5 000 personnes, selon l'agence de presse Reuters.

Cependant, des hostilités ethniques persistantes ont provoqué des effusions de sang dans certaines parties de la région.

Selon les rapports de l’ONU, environ la moitié des personnes déplacées ont pu rentrer chez elles. Les autres ne peuvent pas rentrer chez elles parce que ce n’est pas sûr ou parce que leurs maisons n’existent plus, selon Mulanda Juma, représentante du MCC en RDC.

Distributions mensuelles de vivres

Le MCC aide les Églises congolaises à aider les personnes déplacées dans leurs communautés. Aujourd'hui, 1 180 familles reçoivent des distributions mensuelles de vivres.

Petronie Lusamba, une mère de quatre enfants dont le mari a été tué lors des violences, a déclaré que la nourriture avait fait une grande différence.

« Ma santé et celle de mes enfants se sont grandement améliorées grâce à la nourriture. Je remercie beaucoup le MCC », a-t-elle déclaré.

Renforcer l’unité

Apprendre à distribuer les aliments de manière équitable et à planifier de futurs projets a été bénéfique pour les membres des comités de secours de l'Église, a déclaré Mulanda Juma. Lorsque les membres ont travaillé ensemble pour décider où distribuer la nourriture, ils ont dû faire face à leurs propres préjugés à l’égard des autres groupes ethniques.

« L'aide alimentaire a créé une sorte d'unité. »

De retour à l’école

Les trois unions d’Églises aident les enfants déplacés à avancer dans la vie en s'assurant qu’ils disposent d'uniformes et de fournitures scolaires.

En février 2018, Kanku Ngalamulume a raconté à Mulanda Juma qu'il avait vu ses parents et ses frères et sœurs se faire décapiter. Il a fui à Tshikapa avec des voisins.

« Je suis tout seul ici, » disait Kanku Ngalamulume il y a huit mois. Après avoir reçu une alimentation régulière, des fournitures scolaires et avoir été accueilli dans une famille, il a retrouvé le sourire. Photos du MCC/Mulanda Juma et Matthieu Abwe Luhanglea.

« Je n’ai plus d’espoir », disait-il (voir la photo).

Kanku Ngalamulume vit aujourd'hui avec l'un des membres du comité de secours à Tshikapa. Il mange régulièrement et va à l'école.

« Il est en bonne santé et il a le sourire », a déclaré Matthieu Abwe Luhanglea, responsable des programmes du MCC en RDC.

Pour aller de l’avant

Les petits changements encouragent Mulanda Juma dans son travail avec les Églises pour répondre aux besoins permanents.

Outre le MCC, les organisations comme la Africa Inter-Mennonite Mission, la Caisse de Secours, International Community of Mennonite Brethren (ICOMB), MB Mission/Multiply, Mennonite Church Canada Witness, Mennonite Mission Network, la Conférence Mennonite Mondiale et la Konferenz der Mennoniten der Schweiz (Alttäufer)/Conférence Mennonite Suisse (Anabaptiste) soutiennent le ministère des Églises auprès des personnes déplacées.

« Cela fait une vraie différence » a affirmé Mulanda Juma.

—Linda Espenshade est la nouvelle coordinatrice du MCC USA. 

Add new comment