Nouvelles

Envoyés bénévoles et missionnaires : ambassadeurs de la paix

Les membres latino-américains du GASN et de la GMF prient ensemble lors de la réunion régionale de septembre. Participants represented different dimensions of faith and different perspectives, but there was respect and harmony. Photo : Pablo Stucky.
Date de diffusion : 
Mardi 22 Octobre 2019

De quelle façon nos églises et nos organisations travaillent-elles ensemble ? Comment l’évangile illumine-t-il notre témoignage dans notre contexte ? Comment invitons-nous à suivre Jésus dans le cadre de notre travail social et missionnaire ? Comment traduisons-nous notre témoignage de justice en politiques et auprès des agences gouvernementales ?

Ces questions sur notre identité et notre pratique sont au cœur des discussions du Réseau Anabaptiste Mondial d’Entraide (GASN) et de la Fraternité Missionnaire Mondiale (GMF). Lors des réunions triennales au Kenya en 2018, les responsables du GASN et de la GMF se sont rendus compte qu’il était nécessaire de stimuler les échanges et la communion parmi eux dans leurs régions.

Du 6 au 8 septembre 2019, 23 membres des organisations appartenant au GASN et à la GMF de 12 pays d'Amérique latine se sont réunis à Cachipay, en Colombie, pour renforcer leurs liens fraternels et discuter de leur vision commune du service et de la mission en tant que fruits émanant des églises anabaptistes. Ils ont pris exemple sur l’Asie qui a tenue des réunions régionales à Yangon, en Birmanie, du 14 au 17 février 2019, rassemblant 22 participants venus d'Inde, d'Indonésie, des Philippines, de Thaïlande, du Népal, de Birmanie ainsi que le président de la Commission Mission de la CMM, Stanley Green (États-Unis).

« Présence, mission et travail pour la paix en ces temps difficiles » était le thème des réunions sur l'évangile de paix et le témoignage de l'église dans le contexte latino-américain actuel.

Du 6 au 8 septembre 2019, 23 membres des organisations appartenant au GASN et à la GMF de 12 pays d'Amérique latine se sont réunis à Cachipay, en Colombie, pour renforcer leurs liens fraternels et discuter de leur vision commune du service et de la mission en tant que fruits émanant des églises anabaptistes. Photo : Pablo Stucky.

Les participants ont partagé des histoires tirées de leur expérience, ont dialogué lors de discussions dirigées en petits groupes et ont loué ensemble au travers de chants et de médiations.

Pour les responsables d’organisations, connaitre ce que font les autres est une incitation à faire plus avec les moyens dont ils disposent déjà.

Les participants ont identifié le besoin pour un meilleur accès à du matériel pédagogique pour les enfants / jeunes et pour les membres d'église. Ils ont imaginé la création d’une plate-forme pour collecter et partager ces ressources anabaptistes adaptées au contexte latino-américain.

Les membres du GASN et de la GMF ont réfléchi au « besoin urgent d'être ambassadeurs de la paix » et ont discuté de la manière d'encourager une plus grande implication des églises.

« De nouvelles idées ont été évoquées pour aider les paroisses locales à inclure à la fois le travail social et missionnaire comme partie intégrante de leurs ministères. Et cela nous donne de l’espoir », a déclaré Daniel Soto, représentant argentin de Mennonite Mission Network.

« Le fait que les membres du GASN et de la GMF se retrouvent en petits groupes pour partager a aidé à établir des liens personnels et des liens dans leurs visions », a déclaré Pablo Stucky, représentant régional de la CMM et responsable d’une organisation membre du GASN (Coordinación Eclesial para la Acción Psicosocial).

Les participants représentaient « différentes dimensions de la foi » et différentes perspectives, mais « il y avait du respect et de l'harmonie ».

« Le rassemblement a été rendu possible grâce à l'existence même de la CMM et à sa mission de facilitation de la communication et de la communion entre les différentes églises anabaptistes et leurs organisations », a déclaré Adriana Belinda Rodríguez.

José Arrais, coordinateur du réseau, a expliqué la mission et la fonction des réseaux, de la Commission Mission et de la CMM.

Lors de la réunion en Asie, les participants ont partagé « une grande richesse d'histoires et de perspectives » issues de leur contexte. « Même si ce n’est pas facile, nous voyons comment les mains de Dieu aident toujours l’église de Dieu à continuer d’exister en accomplissant la mission royale de Dieu », a déclaré Agus Mayanto, représentant régional de la CMM pour l’Asie du Sud-Est.

Des discussions sont en cours pour organiser une réunion régionale des agences du GASN et de la GMF en Afrique en 2020.

Une bourse du Council of International Anabaptist Ministries destinée à faciliter la mission dans les pays du Sud, a financé ces réunions en Afrique, en Asie et en Amérique latine à hauteur de 14000 dollars US chacune.

—Communiqué de la Conférence Mennonite Mondiale

Ajouter un commentaire