Nouvelles

La Conférence Mennonite Mondiale de Construction de la Paix imagine un Réseau de Paix

Le Secrétaire de la Commission Paix de la CMM, Andrew Suderman dirige un atelier sur la possibilité de créer un Réseau Anabaptiste Mondial pour la Paix à la Conférence Mennonite Mondiale de Construction de la Paix. Photo fournie par la Conférence Mennonite Mondiale de Construction de la Paix (Jennifer Konkle).
Date de diffusion : 
Mardi 26 Juillet 2016

Bogota, Colombie – L’Université Conrad Grebel a reçu des universitaires, des professionnels, des artistes et des membres actifs de l’église lors de l’inauguration de la Conférence Mennonite Mondiale de Construction de la Paix et le Festival qui eurent lieu du 9 au 12 juin de 2016. À Waterloo en Ontario au Canada, 203 personnes de 20 pays différents (du Canada à la Colombie en passant par le Congo) ont assisté à plus de 30 ateliers simultanés.

Trois orateurs (parmi eux Fernando Enns d’Allemagne et Paulus Widjaja d’Indonésie, connus pour leur service auprès de la Conférence Mennonite Mondiale), deux orateurs durant le dîner, sept compteurs et six auditeurs ont dirigé enlèvement. En plus des présentations, la conférence exposa sept installations artistiques, un spectacle de photographie et son, un concert, une pièce de théâtre, trois temps de louange et deux sessions de percussion.

La conférence a abordé différents thèmes en lien avec la paix, comme l’inclusion et l’exclusion dans l’église Mennonite, le développement et les moyens de subsistance, l’Histoire et la théologie, la pratique réflective ainsi que des exemples concrets venant d’Inde, d’Indonésie, du Laos ou encore d’Afrique du Sud.

La Commission de Paix de la CMM a dirigé un atelier centré sur l’exploration de l’idée d’un Réseau Anabaptiste Mondial pour la Paix (RAMP). Jenny Neme et Robert J. Suderman (tous deux de la Commission Paix) et Noe Gonzalia (membre du Comité-Conseil du RAMP) ont raconté des histoires pour illustrer l’importance et la bénédiction d’être interconnectés et le soutient et la solidarité qui en découle.

« Il y avait un bon esprit et beaucoup d’intérêt pour l’idée du Réseau Anabaptiste Mondial pour la Paix et le projet présenté. La plupart des questions portaient sur la structure organisationnelle du réseau » , dit le secrétaire de la Commission Paix, Andrew Suderman, qui a dirigé l’atelier et la discussion qui a suivit. « C’est passionnant de voir comme certains ont été inspirés et se sont mis à penser aux façons par lesquelles nous pouvons déjà nous soutenir les uns les autres plus profondément alors que ce réseau commence a prendre forme. »

La conférence fut ponctuée d'événements créatifs durant les soirées: Le concert public du jeudi soir « Des Voix pour la Paix » et la représentation du samedi de la compagnie Theatre of the Beat « Yellow Bellies: Une Histoire alternative de la Seconde Guerre Mondiale »  pour conclure avec le culte du dimanche matin et une conférence finale.

Le financement de l'événement fut rendu possible par 23 sponsors, parmi eux le Conseil de Recherche en Sciences Humaines du Canada et le Mennonite Savings and Credit Union. 

—Communiqué de la Conférence Mennonite Mondiale

 

Geographic representation: 
North America
MWC group: 
Peace Commission

Ajouter un commentaire