News

La CMM ouvre un espace et partage l’espoir

Les responsables mennonites du Costa Rica partagent leurs joies et leurs difficultés avec le Comité exécutif de la CMM. Photo : J. Nelson Kraybill.
Release date: 
Wednesday, 22 May 2019

« N'ayez pas honte de témoigner de ce que le Seigneur a fait. » Ce sont les mots du président de la Conférence Mennonite Mondiale (CMM), J. Nelson Kraybill. Lors des réunions du comité exécutif, huit pasteurs et responsables de Asociación Iglesias Cristianas Menonitas de Costa Rica ont raconté comment leurs paroisses grandissent ensemble et créent de nouveaux ministères.

Le Comité exécutif (CE) de la CMM s'est réuni du 8 au 12 avril 2019 à Heredia, au Costa Rica, où la première paroisse mennonite a été fondée par la Mission Rosedale en 1965. À partir de cette première église locale, il existe aujourd’hui 23 paroisses mennonites et elles ont toutes participé à l’événement de la CMM Renouveau 2027, une journée de culte pour commermorer l’anniversaire anabaptiste qui a eut lieu juste avant les réunions du CE.

Nommés par le Conseil général, les membres du Comité exécutif se réunissent chaque année pour accomplir la mission de la CMM. Les deux représentants de chaque région gèrent les finances, autorisent les programmes, approuvent les groupes de travail, articulent la vision et la mission et mettent en place une plannification à long terme.

Discussions et accord

La CE a discuté et approuvé les directives sur la nomination de spécialistes dans les Commissions et les directives relatives aux demandes d’adhesion au compte Jubilé du Fonds de Partagede l’Église Mondiale.

Globalement, en ce qui concerne les finances, le taux des contributions non affectées est positif, mais l'actif net a connu une baisse importante en raison des dépenses engagées pour les réunions du Conseil général au Kenya en 2018. La collecte de fonds pour ces réunions est plus difficile que pour l'Assemblée réunie, le rassemblement mondial tous les six ans. « Des efforts sont fait actuellement pour résoudre ce problème », a déclaré Sunoko Lin, trésorier de la CMM.

Henk Stenvers, président élu de la CMM et secrétaire de la Commission Diacres, rend compte du travail de la Commission Diacres. Photo : Kristina Toews

Le Comité exécutif a retiré la proposition intitulée « Politique de la CMM pour répondre aux sujets polémiques » présentée au Conseil général au Kenya l'année dernière, qui proposait des principes de base pour mener une discussion sur des sujets polémiques pour la CMM. Lors de la réunion de 2019, une nouvelle résolution qui spécifie clairement que le but est l'apprentissage mutuel au sein de la CMM a été adoptée par consensus. La nouvelle résolution dit : « Nous voulons être un lieu neutre et rassurant où tous peuvent apprendre les uns des autres en ce qui concerne la foi et la vie (…) Nous reconnaissons le fait que nos Églises membres ont des confessions de foi et des pratiques qui ne sont pas toujours en accord les unes avec les autres. La CMM ne préconise pas qu’il y ait une confession de foi unique ou des pratiques identiques dans chaque église membre au-delà des Convictions Communes. »

Communication et consensus

Parce que la CMM met l’accent sur les relations, Glen Guyton de Mennonite Church USA a facilité un atelier de compétence interculturelle. Un communicateur interculturel efficace prépare, observe, compare, réfléchit, interroge et respecte, a déclaré Guyton.

La CMM établit un lien important avec d'autres Églises anabaptistes du monde entier, a déclaré MZ Ichsanudin, membre du CE pour l'Asie. « Peut-être que nous pouvons apprendre des expériences de nos frères et sœurs d’un autre continent. Peut-être qu’elles s'appliquent à notre paroisse et peuvent nous rendre meilleur. Nous sommes enrichis mutuellement. »

Trois membres du CE n'ont pas pu assister aux réunions, l'un pour des raisons familiales, deux en raison de problèmes de visa.

Pour la première fois, la CE a invité le Mennonite Central Committee (MCC), International Brethren In Christ Association (IBICA) et International Community Of Mennonite Brethren (ICOMB) à assister aux réunions à titre de conseillers. Ces organisations travaillent également au niveau mondial et en étroite relation avec de nombreuses Églises membres de la CMM. Ron Byler (MCC) et Doug Sider (IBICA) étaient présents.

« Rappelez-vous, frères et sœurs, que le salut, la réconciliation par la croix et la résurrection sont notre plus grand espoir et le plus grand espoir pour ce monde brisé », a déclaré Kraybill.

—Communiqué de la Conférence Mennonite Mondiale

 

Add new comment