Témoignages

Un évangéliste zélé

L’évangéliste Laston Bissani prie pour le pain de la Sainte Cène. Photo: Laston Bissani

Témoignage du Renouveau 2027 : Les anabaptistes aujourd’hui

Renouveau 2027 est une série d’événements étalés sur 10 ans, pour commémorer le 500ème anniversaire des débuts du mouvement anabaptiste. Cette série met en lumière certains personnages historiques et figures contemporaines du mouvement.

Il est discret et humble, doux et simple dans sa manière d’être. Mais, lorsqu'il s'adresse à l'Église, il a toute son attention. Il chante et danse avec une vigueur et une énergie qui surprend du haut de ses presque 60 ans.

Laston Bissani Mitambo est un évangéliste qui a planté de nombreuses Églises dans la région de Palombe au Malawi et dans la province du Zambèze au Mozambique.

Laston est né au Malawi en 1959. Lorsqu'il était à l'école primaire, il aimait regarder les tailleurs coudre des vêtements avec leurs machines. Après ses études secondaires, il a immédiatement suivi une formation de tailleur.

En 1979, il se marie avec Eniles. Plus tard, la famille déménage à Blantyre où il travaille comme tailleur.

C'est là qu'il accepte Christ, le 11 janvier 1986, après avoir entendu un prédicateur de rue. Il commence à apprendre ce qu’est l'amour de Jésus, petit à petit, jusqu'à ce qu'il se sente appelé à se repentir et à accepter le salut.

Son frère qui fréquentait une Église Frères en Christ, y invite Laston. Il y grandit dans la foi et devient trésorier.

« Mais je voulais aussi partager le message de l’amour de Dieu. Je partageais l'évangile à chaque fois que j’en avais l’occasion. »

En 1990, la BICC Malawi consacre Laston entant qu’évangéliste national.

« J’aspire à ce que d’autres connaissent ce même Sauveur qui m'a donné une nouvelle et belle vie. J’éprouve beaucoup de joie à réunir des gens qui ont rencontré le Christ afin qu'ils commencent à louer ensemble. »

Après ses études au Evangelical Bible College du Malawi, la BIC Malawi envoie ce révérend fraichement consacré au Mozambique en 2003 pour développer l’Église malawienne de la province du Zambèze.

« Il n'est pas toujours facile de se rendre dans certaines zones » explique Laston, qui a dormi dans la rue ou dans la brousse au cours de ses voyages d'évangélisation. « J'ai perdu certaines de mes affaires aux mains des voleurs. »

Il voyage seul ou avec un assistant. « Nous passons trois ou quatre jours à faire des visites à domicile, puis nous lançons une campagne. Nous laissons en place un prédicateur et nous revenons et assurons un suivit chaque fois que nous le pouvons. »

Mais un jour, la BIC Malawi fut à court d'argent et se retrouva dans l’incapacité de soutenir l'implantation d'Églises. Qu’allait faire Laston chez lui ? Son cœur voulait continuer à évangéliser au Mozambique.

Il se rappela que l'apôtre Paul était fabricant de tente. Utilisant ses compétences de tailleur, Laston pourrait subvenir aux besoins de sa famille tout en continuant le travail que le Seigneur lui avait demandé de faire.

Laston reçoit maintenant une allocation trimestrielle de la BICWM qui complète ce qu’il gagne avec son entreprise de couture.

Laston Bissani, sa femme Carlotta et leur famille. Photo : Laston Bissani

Eniles décéda d'un cancer en 2009. Laston se remaria avec Carlotta, qui travaillait pour la BICC à Beira, en 2010.

Récemment diplômée en éducation théologique par extension (Theological Education by Extension), Carlotta « a été une épouse et une partenaire formidable dans le ministère ». Laston a eu un fils avec Carlotta ont un fils en plus des huit enfants qu’il a eu avec Eniles.

Le rêve de Laston est de créer une école biblique dans la région du nord du Mozambique afin de former de nombreux responsables « de manière à pouvoir facilement passer le relais ».

Actuellement, avec le soutien de l'administrateur de la BICC au Mozambique, Laston forme des responsables d'Église au travers de séminaires à Milange sur le leadership, le salut, le Saint-Esprit, la vie chrétienne, l'évangélisation, l'implantation d'Églises et l'ecclésiologie.

L’esprit d’évangélisation est un feu qui brûle dans le cœur de Laston. Son visage s'anime lorsqu'il parle de son travail d'évangéliste. Après avoir partagé l'évangile et implanté des Églises pendant 16 ans au Malawi, puis pendant 15 ans au Mozambique, pense-t-il à prendre sa retraite ? « J’arrêterai ce travail quand Dieu me dira : Laston, arrête ! »

—Un communiqué de la Conférence Mennonite Mondiale écrit par Barbara Nkala. Barbara est la représentante régionale de la CMM dans le Sud de l’Afrique.

 

Laston Bissani a aidé à l’implantation d’Églises dans les régions suivantes :

  • Milange
  • Nyasa
  • Moloque
  • Mocuba
  • Province de Zambezia
  • Mulanje
  • Zomba
  • Chikwawa
  • Palombe
Auteur: 
Emplacements: 
Date/Fecha: 
16 oct 2018 - 1:15pm