Témoignages

Mise à jour du ministère partenaire : ICOMB – Février 2019

Pascal Kulungu. Photo : ICOMB

La International Community of Mennonite Brethren (ICOMB, ou Communauté internationale des Frères Mennonites) est formée de 21 communautés d’églises dans 19 pays, avec approximativement 450 000 membres. ICOMB veut faciliter les relations entre les différents ministères, et améliorer le témoignage et le discipulat de ses communautés d’églises membres : connecter, renforcer, répandre.

Deuil dans la Conférence au Congo

La famille ICOMB se joint aux frères et sœurs de la Conférence MB congolaise (CEFMC), à la communauté anabaptiste mondiale et aux citoyens de la RD du Congo pour pleurer le décès de Pascal Tshisola Kulungu, qui a terminé sa mission sur terre le 16 janvier 2019, après une brève maladie. Il avait 66 ans. Pascal est né à Kajiji, en République Démocratique du Congo, a étudié à l’Université Fresno Pacific (une école des Frères Mennonites à Fresno, Etats-Unis), et est retourné en RD Congo pour une vie de mission et de service, tant dans l’Église que partout au pays. Il a apporté des contributions remarquables dans de nombreux ministères.

En 2004, Pascal a fait partie du groupe de travail concernant la confession de foi d’ICOMB. Il avait lui-même traduit la confession en français. La Confession est étudiée et adoptée dans le monde entier et a depuis été traduite dans plus d’une douzaine de langues.

Les appels et les passions de Pascal étaient grands. En 2005, il est devenu le fondateur/directeur du CENTRE POUR LA CONSTRUCTION DE LA PAIX, LE LEADERSHIP, ET LA BONNE GOUVERNANCE. Ce ministère s’est étendu bien au-delà de Kinshasa ou de la Conférence du MB. Pascal était infatigable en donnant des séminaires à travers le pays dans les églises locales, les conférences et les universités. Pour avoir plus d’impact, il a rédigé le Manuel du formateur sur la résolution pacifique, la médiation et la réconciliation des conflits, largement utilisé dans la francophonie. Recherchant toujours à bâtir la paix dans la culture conflictuelle de la RD Congo, Pascal a dirigé le Centre de Kinshasa pour la consolidation de la paix et le Réseau anabaptiste mondial pour la paix.

Ses dons et ses talents s’étendaient même aux soins de santé et à l’éducation. Pendant de nombreuses années, Pascal a servi l’Université Chrétienne de Kinshasa (UCKIN) comme directeur financier et professeur. La Conférence MB a été l’un des membres fondateurs de cette université multiconfessionnelle et continue en tant que commanditaire. Il a également été administrateur d’hôpital pendant un mandat.

Pascal a offert ses services à son pays dans l’intérêt de l’Évangile de la paix. Pour les élections de 2006, il a formé des milliers de Congolais à la dynamique des élections et de la démocratie. Il s’est présenté plus d’une fois au Parlement national. Il a finalement été élu fin 2018 comme représentant du district de Kasongo-Lunda, qui comprend Kajiji, Kahemba et d’autres villes à population Mennonite. Il est mort avant d’entrer en fonction.

Pascal Tshisola Kulungu était un disciple fidèle, un père de famille bien-aimé, un leader serviteur modèle dans l’Église et un artisan de paix béni dans son pays. Nous lui rendons un honneur mérité, en remerciant Dieu pour sa vie. « Souvenez-vous de vos conducteurs qui vous ont annoncé la parole de Dieu; considérez quelle a été la fin de leur vie, et imitez leur foi. » (Hébreux 13:7).

Auteur: 
Date/Fecha: 
12 fév 2019 - 3:49pm