Témoignages

Le Dimanche de la Fraternité Mondiale 2015: un témoignage de notre famille mondiale

Los miembros de la iglesia Home Street Mennonite Church, Canadá, utilizaron su creatividad y con títeres celebraron el Domingo de la Fraternidad Mundial

Le Dimanche de la Fraternité Mondiale est une célébration qui nous rapproche de nos racines et nous permet de rendre grâce à Dieu et d’adorer avec notre famille de foi.

C’est une date lors de laquelle nous encourageons les églises anabaptistes dans le monde à consacrer un culte autour d'un thème commun le dimanche le plus proche du 21 janvier, habituellement le quatrième dimanche de janvier. À la dernière célébration, en 2015, de nombreuses églises ont répondu à l’appel. Nous nous sommes rassemblés d’une seule voix pour chanter, adorer et communier.

De nombreuses églises de différentes parties du monde nous ont écrit pour nous raconter comment s’était déroulé leur célébration et ce qui avait rendu cette journée spéciale. Alissa Bender, de l’Ontario au Canada dit que « qu’entre les chants et le repas communautaire, ils ont eu un dimanche très spécial à son église… », Hamilton Mennonite Church, avec de la musique de différents pays, des tissus de différentes parties du monde pour égayer la salle de culte, un membre du personnel de la CMM comme prédicateur et une offrande « un déjeuner » pour la CMM.

Tous ensemble, comme un seul corps, marquons cette date dans nos calendriers et décidons de se réunir en esprit pour nous rappeler nos racines communes et célébrer notre communion (koinonia) dans le monde entier.

« Nous sommes reconnaissants à Dieu qu’il nous permette encore cette année de se réunir et de célébrer sa fidélité. Cette activité nous aide aussi à définir notre identité et à se rappeler que nous faisons partie d’une communauté mondiale », dit Sandra Campos, présidente de Asociación de Iglesias Menonitas de Costa Rica (Association des églises mennonites du Costa Rica).

Aux Pays-Bas, quelque chose d’intéressant et d’important s’est passé. Trois églises mennonites se sont réunies et ont célébré le Dimanche de la Fraternité Mondiale. Ils ont chanté et partagé le pain ensemble et se sont rappelés qu’en tant qu’anabaptistes, nous devons tourner notre dos à la violence. « Symboliquement, nous avons tourné notre dos à la violence. En le faisant, nous avons aussi tourné le dos aux personnes violentes. Peut-être devrions-nous apprendre à résister à la violence face à face », dit IJke Aalders.

En Colombie, on a célébré ce dimanche d’une autre manière. L’Église des frères mennonites Torre Fuerte à Bogota a été décorée avec des tissus de différents pays et avec des symboles tels qu’une serviette et une cuvette représentant le service, et le pain et des raisins illustrant notre responsabilité de nourrir ceux et celles dans le besoin. « Les gens portaient des écharpes en tissu sur lesquelles il y avait les principes du Royaume de Dieu. Nous avons prié ensemble pour nos églises en Amérique du Nord et dans le monde », a déclaré le pasteur Sandra Báez.

Le Dimanche de la Fraternité Mondiale nous donne l’occasion de rencontrer Dieu et de se rapprocher de nos racines. Cela nous rappelle d’où nous venons et vers quoi nous nous dirigeons. C’est une temps spécial pour entendre parler des besoins de nos frères et sœurs et de marcher ensemble.

Du matériel pour le culte est accessible aux églises pour leur enrichissement et pour donner des idées sur le contenu de la célébration. Cliquez ici pour accéder au matériel de 2016.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En guise de rappel de nos principes de paix, les frères et sœurs d’Iglesia Menonita de Aibonito à Porto Rico ont décoré l’église de cette manière. 

 
Date/Fecha: 
17 déc 2015 - 10:15am